La littérature africaine

1878 mots 8 pages
Edition : La littérature africaine a désormais sa « bible »...
(MFI) Lylian Kesteloot est une spécialiste reconnue de la littérature africaine. Chercheur à l’Institut de recherches de l’Université de Dakar (IFAN) et chargée d’un séminaire au CIEF (littérature francophone) à la Sorbonne-Paris IV, elle vient de publier une Histoire de la Littérature négro-africaine qui apparaît d'ores et déjà comme une référence.
Après avoir publié il y a une trentaine d’année sa première thèse de doctorat de lettres sur les écrivains noirs de langue française et sur les itinéraires du mouvement de la négritude, Lylian Kesteloot a produit différents essais sur Césaire, sur Senghor, puis une célèbre anthologie négro-africaine, qui a fait l’objet de nombreuses rééditions. Elle est aussi une spécialiste de littérature orale, et a édité récemment en collaboration une anthologie des grandes épopées africaines. Aujourd'hui, cette Histoire de la littérature est une refonte complète de la thèse de 1961, depuis longtemps introuvable. Ordonnée de manière chronologique, elle a été conçue comme un outil de travail pour les universités francophones. Si l'ensemble (imposant) n'est pas exhaustif -l'auteur n'y traite que de la littérature de langue française, et reconnaît elle-même parler peu des écrits d’Afrique anglaise ou portugaise, et n’aborder que pour mémoire la littérature orale- ce n'en est pas moins une « somme » qui se devra de figurer dans toutes les bonnes bibliothèques.
On peut s'interroger sur le qualificatif de littérature « négro-africaine », que Lylian Kesteloot a conservé pour décrire son champ d'exploration. Elle rappelle que « c’est la définition que les écrivains africains des années 50-60 s’étaient donnés eux-mêmes. Plusieurs critiques littéraires ont tenté de trouver d’autres dénominations, ou de diluer l’histoire des écrivains négro-africains dans la littérature francophone en général, mais personnellement je considère qu’il y a une cohérence propre à cette aventure

en relation

  • Litterature africaine
    9980 mots | 40 pages
  • Littérature africaine
    2141 mots | 9 pages
  • Littérature africaine
    2113 mots | 9 pages
  • Littérature africaine
    254 mots | 2 pages
  • la litterature africaine
    312 mots | 2 pages
  • litterature africaine
    1435 mots | 6 pages
  • Littérature africaine
    3951 mots | 16 pages
  • La littérature africaine
    5640 mots | 23 pages
  • Littérature africaine
    6680 mots | 27 pages
  • littérature africaine
    16388 mots | 66 pages