La matière et l'esprit

Pages: 9 (2085 mots) Publié le: 14 novembre 2012
La matière et l’esprit


  La question de la matière et de l’esprit est une question essentielle car ces deux termes s’opposent. On peut concevoir la pensée comme une activité, une faculté, sans soulever le problème de sa possible réalité substantielle. Or, cette réalité est le cœur du problème de la matière et de l’esprit. Le latin donne différents sens à la notion d’esprit, ‘spiritus’signifie le souffle, le vent, les esprits ou même l’esprit sain. C’est aussi l’ensemble des facultés intellectuelles et psychiques de l’homme. L’esprit définit le principe de la pensée et de la réflexion humaine.
La matière désigne en physique la substance de tous les corps. C’est tout ce qui existe concrètement et visiblement hors de notre esprit, c’est-à-dire ce qui est perçu par nos sens. Lesdeux caractéristiques dominantes sont le concret, opposé à abstrait et le sensible opposé à intellectuel. Il faut lui en ajouter un autre, plus subtil : la matière est le substrat, la substance qui est susceptible de recevoir une forme. La vie de l’homme semble matérielle par son corps et spirituelle par son âme. D’après Descartes, l’homme est l’union d’une âme et d’un corps. Comment peut on unirces deux substances ?
Nous verrons tout d’abord le dualisme classique qui oppose les notions de matière et d’esprit, nous étudierons ensuite le point de vue matérialiste qui éclaire le thème de la matière et de l’esprit. Enfin, si d’après Descartes l’homme est l’union d’une âme et d’un corps, de quelle manière l’homme réunit la matière et l’esprit ?



I- UN DUALISME CLASSIQUELorsque Descartes caractérise le corps par l’étendue et l’âme par la pensée, il officialise philosophiquement l’opposition intuitivement perçue entre matière et esprit. Dans la mesure où il considère que l’âme n’est présente, parmi les vivants, que chez l’homme, il en conclut que les animaux ne sont que des "machines", assemblages complexes de roues et de ressorts, et comme tels intégralementconnaissables par les voies de la géométrie et de la mécanique.
Ainsi l’esprit humain se distingue clairement du reste du monde, qu’il lui appartient dès lors de connaître et de  maîtriser pour le plus grand profit de l’homme lui-même. La distinction radicale entre la subjectivité et le monde objectif ouvre la possibilité d’une domestication et d’une exploitation systématique de ce dernier.
C’est dansl’homme que s’effectue l’union de l’âme et du corps, de l’esprit et de la matière, puisque c’est uniquement en lui qu’un tel dualisme se rencontre. Si d’une part "l’âme est véritablement jointe à tout le corps" , parce qu’elle est décidément étrangère à la notion d’étendue ou d’emplacement particulier et que, par exemple, la perte d’un membre ne peut signifier l’amputation d’une partie de l’âme, ondoit penser qu’il existe dans le corps une partie "en laquelle elle exerce ses fonctions plus particulièrement qu’entre toutes les autres", c’est l’épiphyse.
Certains philosophes, dans la suite de Descartes, chercheront à remplacer ce dualisme par une solution moniste, affirmant que la pensée n’est rien d’autre qu’un produit de la matière corporelle elle-même, et qu’il n’est donc pasnécessaire d’imaginer une substance différente de cette dernière. On peut ainsi concevoir un "homme-machine" dont l’organisation, sans doute plus complexe encore que celle de l’animal-machine, suffit pour rendre compte du sentiment et de la pensée : le terme d’âme ne désigne plus rien d’autre que la partie qui pense en nous, de nature intégralement corporelle ou matérielle.

L’esprit est plus évident quele corps. Pour percevoir cette évidence, nous pouvons reprendre la méthode du doute cartésien. Tous les contenus de l’esprit peuvent être mis en doute, les sensations, les émotions et les contenus de pensée. Ce qui résiste au doute est le penseur, la conscience perceptrice des émotions et des sensations. Autrement dit c’est la chose qui pense, qui sent qui est plus évidente que ce qui est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La matière et l'esprit
  • La matière et l'esprit
  • La matiere et l'esprit
  • La matière et l'esprit
  • La matière et l'esprit
  • La matiere et l'esprit
  • La matière et l'esprit
  • La matière et l'esprit

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !