La mer

557 mots 3 pages
Un matin, le soleil se lève lentement et paisiblement comme une boule de feu enflammé, dégageant des couleurs agrémentés d’orange, de rose et une teinte légère de jaune qui rayonne sur la mer bleu translucide et éblouissante. Après trois mois, semblant plutôt comme l’infinie, glacé, sombre et insipide, le courant de la mer retrouve espoir, elle étant enfermé, comme une prisonnière sous la glace, accompagné de fretin impatient de l’arrivée de la chaleur et de bon temps. Certains sont affamés, autre se préparent pour franchir leurs long trajet vers leurs habitat estivale.

Au milieu des portails que dressent le vent, la pluie du printemps semble en dégager une odeur à la fois amère, mais rafraîchissante. De l’écume blanche fuse dans la lumière en nuage de vapeur glissant dans le vent frais et doux. La chaleur apaisante du soleil réchauffe lentement les particules de la surface de la mer. La mer déborde des nuances vertes et lilas comme un arc-en-ciel qui s’accorde au ciel disposé d’immense nuage blanc opaque comme un coussin de neige. L’eau nouvelle remplis les creux des roches, fait disparaître la croûte blanche s’étant formée par la mer ralenti et glacé et emporte avec elle les touffes d’algues abandonnés. Le courant est souple et agile comme un prédateur sans crainte ni limite. Elle défonce ses obstacles et se déplace au rythme du vent s’égarant comme des routes pâles. De petite vague se forme petit à petit créant une mélodie rassurante. Elles tourbillonnent comme une ballerine et emporte avec elle des bancs de poissons portant des couleurs vifs, chacun se lutant pour recevoir la douceur des rayons pénétrant l’eau, ailés comme des oiseaux muets, au milieu des coraux figés. Les vagues s’éclatent auprès des rochers comme des bêtes furieuses et s’écrasent par la suite lourdement sur le bord de la plage, l’a où le sable est doux comme du satin, léger comme de l’oxygène et jaunâtre comme un duvet d’or. Elle est recouverte de petits coquillages de toutes formes,

en relation

  • mer de la mer
    3516 mots | 15 pages
  • La mer
    546 mots | 3 pages
  • la mer
    388 mots | 2 pages
  • la mer
    375 mots | 2 pages
  • En mer
    395 mots | 2 pages
  • La mer
    714 mots | 3 pages
  • la mer
    671 mots | 3 pages
  • La mer
    1902 mots | 8 pages
  • La mer dans la mer du sud
    849 mots | 4 pages
  • La mer
    503 mots | 3 pages