La modernité

Pages: 8 (1828 mots) Publié le: 24 septembre 2012
La modernité philosophique et le projet moderne


Introduction


Au XVIIe siècle, on assiste à divers bouleversements dans le monde de la pensée. On remet alors en question les autorités du passé ainsi que la tradition. Dans ce contexte, les croyances religieuses et les superstitions prennent une nouvelle dimension. Désormais, elles ne concernent que la vie personnelle. En conséquence,les dogmes de la foi n’ont plus à intervenir dans le cadre du développement de la pensée. Cette révolution est le fruit d'un lent et long processus qui s'amorce dès la fin du Moyen Âge, s'accélérant et se précisant à la Renaissance, et il conduit certains penseurs modernes à s'opposer à ceux qui veulent rester fidèles aux idéaux du passé.

Principales caractéristiques

Chronologiquement,l’époque moderne succède à la Renaissance. Le mot « moderne » vient du latin modernus et signifie : qui est récent. L’attitude intellectuelle qui caractérise la pensée moderne joue encore un rôle dominant dans notre société. Mais la modernité est tout d’abord un phénomène de civilisation caractérisé par une révolution intellectuelle majeure, elle-même stimulée par un développement technologique sansprécédent. Les progrès du transport, l’apparition de l’imprimerie et l’urbanisation vont faciliter la circulation des connaissances. Dès lors, la référence à la tradition va prendre un sens nouveau. Ainsi, les penseurs modernes vont jusqu’à s’opposer explicitement aux idées religieuses ou traditionnelles qui dominaient à l’époque précédente.

Ouvert à la nouveauté, on tente alors deconstruire une représentation du monde à partir de nouveaux fondements, de nouveaux paradigmes (paradigme: modèle). Par exemple, on abandonne la représentation géocentrique du cosmos (Système de Ptolémée) pour une construction héliocentrique de l’univers (N. Copernic). Bref, la terre n'est plus le centre du monde.

Les progrès technologiques qui caractérisent la naissance de la modernité vontégalement favoriser la transformation de la vie économique, sociale et politique. Graduellement, une économie industrielle va se développer. Cette forme de production et de distribution s’inspire d’une des principales valeurs de la pensée moderne : l’efficacité. Sur le plan proprement philosophique, la notion relativement nouvelle d'individu rationnel et autonome, affirmant de plus en plus sa libertéde conscience (Luther) et d'action face au féodalisme religieux d'abord, politique ensuite, constitue un terreau favorable à la vision industrielle et capitaliste du monde.

La pensée moderne va trouver de nouveaux fondements dans ces valeurs d'efficacité technique et instrumentale et de liberté. Elle va notamment valoriser particulièrement les pouvoirs de notre raison. C'est donc en elle-mêmeque la pensée moderne va trouver les nouveaux fondements métaphysiques qu’elle cherche. Cela signifie qu’on attribue à la subjectivité un rôle fondamental dans le processus de la connaissance. Autrement dit, la vérité ne correspond plus ni à une révélation divine ou mystique, ni à une croyance très ancienne. Dorénavant, on admet comme vérité uniquement ce qui peut faire l’objet d'un examencritique par la raison, par suite d’une démonstration strictement rationnelle. Le concept de modernité philosophique désigne cette nouvelle manière de penser ainsi que la nouvelle hiérarchie de valeur qui en découle. On peut donc dire de cette époque qu’elle est l’ère de la raison triomphante.



Qu’on pense à René Descartes (1596-1650), Thomas Hobbes (1588-1679), John Locke (1632-1704), BaruchSpinoza (1632-1677), Gottfried Wilhelm Leibniz (1646-1716), David Hume (1711-1776) et bien d’autres encore, les philosophes modernes sont préoccupés à un très haut degré par le sens de leur démarche et par la rigueur et l’exactitude de leur système. Dans ce contexte, les mathématiques puis les sciences de la nature vont souvent monopoliser les énergies. Les modernes croient, parfois...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Modernité
  • La modernité
  • La modernité
  • la modernite
  • La modernité
  • modernité
  • Modernité
  • modernité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !