La notion de pouvoir

Pages: 24 (5783 mots) Publié le: 18 mars 2013
La notion de pouvoir
 
1. Qu’est-ce que le pouvoir ?
1.1. Des exemples de pouvoir.
Document 1.
Sociologie politique et pouvoir
L’étude du pouvoir est le domaine privilégié de la sociologie politique. Mais il est évident qu’il y a du pouvoir dans toute relation sociale, pas seulement dans les plus colorées, les plus épiques, mais aussi dans les plus anodines, les plus triviales, ou lesplus intimes ; dans la relation du maître et de l’élève, bien sûr, du chef d’entreprise et du leader syndical, mais aussi dans celle de la mère et du jeune enfant [...], et bien sûr dans les relations d’amour et d’amitié. Or, entre les différentes branches spécialisées, les frontières sont heureusement poreuses : [...] si la sociologie politique se définit justement par l’étude du pouvoir, et quel’on admet que le pouvoir est dans toute relation sociale, toute sociologie est - au moins en partie - politique. [...]
Mais d’autres branches communiquent, justement par cette interface essentielle du pouvoir. D’abord la sociologie des organisations ; les modèles que développe cette discipline ont une valeur heuristique1 générale [...]. De plus, la sociologie n’est pas coupée d’autres disciplines[...] comme la psychologie sociale, l’anthropologie, les sciences politiques proprement dites, la philosophie [...].
Ainsi, par la combinaison de ces approches, l’analyse d’un pouvoir se fait parfois au niveau de la société politique, mais aussi au niveau de groupes intermédiaires ; l’organisation, l’entreprise, donc, mais aussi des groupes élémentaires plus ou moins structurés, objets deprédilection de la psychologie sociale.
(1) Heuristique : du grec heuriskein (trouver), qui aide à la découverte.
M. Mercier, ouvrage collectif, Le pouvoir, tome 2, Editions Ellipses, 1994.
Document( 2.
Enseigner, c’est prendre le pouvoir
Les relations de pouvoir sont centrales dans les rapports enseignants/élèves. Ce phénomène se manifeste de plusieurs façons. D’abord, il y a une dissymétrieessentielle entre les actions de l’enseignant et les actions de l’élève : alors que les actions des élèves dérangent l’ordre-établi ou s’y conforment, les actions de l’enseignant ont pour fonction d’instituer l’ordre (les régularités) dans la classe, de le Maintenir et de le renouveler au besoin. L’initiative de l’action revient fondamentalement à l’enseignant. Enseigner c’est « prendre le pouvoir »dans un groupe, lui imprimer une direction, lui imposer des règles, etc. Or toutes ces actions sont sous la responsabilité de l’enseignant. S’il est incapable d’assumer ce rôle, il ne peut pas enseigner. C’est l’enseignant qui interprète les situations-limites, lorsque des règles sont transgressées ou manipulées. Bref, il assure la discipline du groupe en fonction des critères qu’il impose et aveclesquels il « joue », les adaptant aux situations changeantes de l’action, de l’année, etc.
A cet égard, il est important, pour comprendre les relations de pouvoir, [...] de ne pas considérer les élèves comme des récepteurs passifs des actions de l’enseignant [...].
M. Tardiff et C. Lessard, Le Travail enseignant au quotidien, De Boeck Université, 1999.
Document 3.
Le conseil de classe, lieude pouvoirs
Instance de concertation et d’information, le conseil de classe est un lieu de décision et d’orientation des élèves. C’est un mode de réunion et de médiation en un lieu des principaux acteurs scolaires : en tant que rouage essentiel du tri scolaire, il a cependant une fonction politique macro-sociale ; en tant que lieu de conflits, il est au moins autant un lieu de jeux de pouvoirsqu’une instance de négociation. Selon Boumard, il est le produit de la réduction négociée d’un conflit entre des points de vue largement antagonistes, tout aussi cohérents et totalitaires les uns que les autres. Ainsi, le conseil de classe en tant que construction sociale est une forme politique : s’y jouent à la fois des enjeux de pouvoir plus ou moins clairement identifiables, des rites...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La notion de pouvoir
  • la notion de pouvoir
  • La notion et les formes du pouvoir
  • Le pouvoir politique – notion
  • présentation de la notion lieux et formes de pouvoir en français avec documents
  • notions
  • Notions
  • Notions

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !