La princesse de Clèves

Pages: 6 (1281 mots) Publié le: 31 juillet 2014
 La princesse de Clèves – Madame de La Fayette.


Présentation de l'auteur et du texte

La princesse de Clèves est un roman du XVIIème siècle écrit par Madame de La Fayette. Madame de La Fayette est une romancière novatrice appartenant à l'élite intellectuelle du XVIIème siècle. C'est une femme d'esprit, cultivée et mondaine, proche des milieux précieux. Elle séjourne à la Cour en tant quedame d'honneur d'Henriette d'Angleterre, belle-sœur de Louis XIV et fréquente les salons littéraires, avec notamment Madame de Sévigné et La Rochefoucauld. En 1678, Madame de La Fayette écrit La princesse de Clèves, un roman historique et psychologique privilégiant l'analyse des sentiments.

A la cour d'Henri II paraît une jeune fille, nommée Mademoiselle de Chartres, dotée d'une grandenaissance et d'une rare beauté. Sa mère, qui lui inculqua la méfiance de la passion et le culte du devoir et de la vertu, la marie au Prince de Clèves. Mais l'amour de ce dernier ne parvient pas à éveiller le cœur de la jeune femme qui tombe amoureuse du Duc de Nemours. Pour ne pas succomber à cet amour, elle avoue ces sentiments à son mari qui sur un faux rapport croît sa femme infidèle et meurt dedésespoir.


Lecture


Problématique : En quoi Mademoiselle de Chartres est-elle une héroïne ?

I. Un portrait physique élogieux

a. les caractéristiques physiques de la future princesse de Clèves

Mademoiselle de Chartres, future princesse de Clèves, est l’héroïne du roman sur les deux sens du terme ; elle est le personnage principal du roman et le personnage éponyme mais aussi elle estdotée de grandes qualités.

Remarquons qu'elle est décrite progressivement dans cet extrait.
Le premier terme qui l'a désigne est « une beauté » avec le choix de l'article indéfini « une » qui signifie qu'elle est unique et d'autre part qu'on la rencontre pour la première fois dans le roman. Puis elle est nommée par le pronom personnel « elle », comme « une des plus grande héritière deFrance », comme la fille de Mme. de Chartres et à la fin de l'extrait elle est enfin nommée « Mademoiselle de Chartres ».
Sa grande beauté fait d'elle une héroïne et le portrait statique ( → abondance de verbes d'état : « parut », « était ») que nous offre Madame de La Fayette la met en valeur. On trouve également énormément de termes mélioratifs, voire hyperboliques pour décrire la beauté de Mademoisellede Chartres : le terme « beauté » est répété aux lignes 1, 2, 11, 22 et 27, le champ lexical de la beauté est largement évoqué, et on remarque les hyperboles, les exagérations « grande beauté », « beauté parfaite », « donna de l'admiration dans un lieu où l'on était si accoutumé à voir de belles personnes », …

Le ton utilisé dans cet extrait est le ton laudatif, de l'éloge.

Cependant ondistingue dans ce portrait peu de détails concrets mise à part quelques termes : « traits réguliers », « blancheur de son teint », « cheveux blonds ». De ce fait, le personnage de Mademoiselle de Chartres nous apparaît comme un idéal de beauté du XVIIème siècle. De plus on peut ajouter à toutes ces qualités, la noblesse : ce que prouve le superlatif « une des plus grandes héritières de France ».b. les regards portés sur l’héroïne

Tous les regards portés sur Mademoiselle de Chartres sont admiratifs et souligne la beauté du personnage.
Le narrateur, extérieur à l'histoire, porte des jugements de valeurs : « surpris avec raison », « l'on doit croire que c'était une beauté parfaite », …
La Cour porte également un regard admiratif : « attira les yeux de tout le monde ». Le choix du passésimple est souligné par l'adverbe « alors ». Le passé simple (« parut », « donna »), employé pour les actions brèves, brutales rompant avec la monotonie, signifie que Mademoiselle de Chartres est une apparition, une révélation lorsqu'elle entre à la Cour.
Le regard du Vidame, parent de Mademoiselle de Chartres, est lui aussi frappé par la grande beauté de la jeune fille : « il fut surpris...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La princesse de cléves
  • Princesse de cleves
  • Princesse de clèves
  • La princesse du cléves
  • la princesse de cleves
  • La princesse de cleves
  • La princesse de clèves
  • Princesse de cleves

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !