La production et l’organisation du travail

Pages: 5 (1211 mots) Publié le: 20 mars 2013
Nom Prénom

Étude N° 2 : L’organisation du travail
Dossier d’économie
BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL TERTIAIRE
Académie de Lyon
( Nom du lycée )

Présentation des critères

Partie du programme concernée par l’étude :

LA CRÉATION DE RICHESSE

Thème du programme :

LA PRODUCTION ET L’ORGANISATION DU TRAVAIL

Axe de réflexion :

L’ORGANISATION DU TRAVAIL

Titre del’étude :

L’organisation du travail

Objectifs de l’étude :

Quels sont les grands principes d’organisation du travail ?
Qu’est-ce que le fordisme et le toyotisme ?
Quelles sont les nouvelles formes d’organisation du travail ?
L’entreprise place-t-elle l’homme au centre de son organisation ?

Référence des sources utilisées :http://www.psa-peugeot-citroen.com/fr/psa_groupe/historique_b4.php

http://www.inrs.fr/

L’organisation du travail

L’organisation du travail définit les principes et les modalités de la mise en œuvre du capital humain dans la production. Il existe :

Les théories centrées sur l’organisation proprement dite (taylorisme, par exemple).
Les théories d’organisation du travail qui privilégie le facteur humain.

Quels sont les grandsprincipes de l’organisation du travail ?

C’est Frederick Taylor, ouvrier américain devenu ingénieur, qui, vers 1900, a défini les règles de l’OST, également appelée taylorisme. L’OST repose sur deux grands principes :

Division horizontale du travail : Décomposition du travail en tâche élémentaire
 La parcellisation des tâches et leur rationalisation : tout geste inutile doit être éliminé ;
La spécialisation des travailleurs : ils exécutent toujours la même opération, en respectant un temps imposé.
Division vertical du travail : Division sociale
 La séparation des tâches de conception, d’exécution et de contrôle ;
 La séparation entre les concepteurs (ingénieurs) et les exécutants (ouvriers).

Depuis le début du siècle, le taylorisme a été appliqué dans les ateliers etdans les bureaux.

Les objectifs visés par le taylorisme
 Meilleurs salaires versés aux ouvriers sans travailler plus
 Plus de profit grâce à une productivité plus élevée
 Baisse des prix des produits vendus aux consommateurs
 La coopération au sein de l’entreprise remplace le conflit.

Qu’est-ce que le fordisme et le toyotisme ?

a. Le fordisme
Henry Ford combine les apports dutaylorisme avec trois nouveaux principes, pour mettre en place le fordisme dans le secteur automobile :

 1er principe : La standardisation des produits : tous les produits fabriqués sont similaires (productions en grande série de la Ford T).
 2ème principe : Le travail à la chaine : le flux de production est organisé en continu grâce au convoyage automatique des pièces sur la chaîne demontage, jusqu’aux différents postes de travail (cadence élevée).
 3ème principe : La production de masse qui permet de réaliser des économies d’échelle et de mieux rémunérer les ouvriers, afin de parvenir à une consommation de masse.

b. Les limites du tayloro-fordisme
Les facteurs internes :
 Démotivation des ouvriers (travail répétitif et inhumain, peu valorisant).
 Absentéisme,turn-over, moindre qualité de la production
 Pour les entreprises, pas de gains de productivité, coûts de production croissants liés au rejet du travail taylorisés.
Les facteurs externes :
 Saturation de la demande de produits standardisés, consommateurs plus exigeants.
 Salariés mieux formé et plus diplômés.
 Plus de concurrence, instabilité et saturation des principaux marchés,ralentissement de la croissance.
 Progrès technique, nouvelles technologies.

c. Le toyotisme
Modèles d’organisation du travail de la production mis en œuvre chez Toyota au début des années 1960, sous l’impulsion de Taiichi Ohno caractérisé par :

 La réalisation du « juste à temps » par la technique de Kanban, qui repose sur les cinq zéros (zéro stock, zéro défaut, zéro panne, zéro délai, zéro...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'organisation de la production et du travail
  • L'organisation du travail définit le rôle de l'homme dans le processus de production
  • L'organisation de la production
  • L'organisation de la production
  • L'organisation de la production
  • L'organisation de la production
  • L'organisation du travail
  • L'organisation du travail

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !