La révolution

964 mots 4 pages
TD DROIT CONSTITUTIONNEL

« Les Français ont fait en 1789 le plus grand effort auquel se soit jamais livré aucun peuple, afin de couper pour ainsi dire en deux leur destinée, et de séparer par un abîme ce qu’ils avaient été jusque-là de ce qu’ils voulaient être désormais». Alexis de Tocqueville
Tocqueville philosophe politique écrivain français du 19 eme célèbre pour ses analyses de la révolution française. C’est en effet dans son œuvre de l’ancien régime et la révolution que Tocqueville nous propose son approche sur l’évolution de l’état français durant cette période révolutionnaire. Nous considérons que nous sommes en présence d’un état lorsque trois éléments sont présent population territoire souveraineté. Le territoire est l’espace dans lequel l’état exerce ses compétences, la population est l’ensemble des personnes physiques formant la communauté de l’état et enfin la souveraineté représente le type d’autorité politique exercé par l’état.
Dans le texte que nous étudierons Tocqueville nous propose une étude de l’évolution de l’état à travers la révolution.
La question Se pose de savoir si : la révolution française de 1789 est-elle caractéristique d’une discontinuité avec l’ancien régime ?
Nous constatons que l’auteur interprété une réelle coupure avec l’ancien régime(I), cependant on peut observer qu’il considère que la révolution est une suite évidente de l’ancien régime(II).

I – La révolution de 1789 une rupture avec l’ancien régime …

Les principaux efforts des révolutionnaires entrainent une destruction des anciennes institutions publics et une amélioration du statut pour les individus. Les effets de la révolution sont ; la disparition des institutions féodales (A) puis dans un second temps l’apparition du statut de citoyen(B).

A- la disparition de l’aristocratie et féodalité

Tocqueville insiste sur le fait que les conséquences espérés de la révolution sont uniquement D’un point de vue « sociale et politique », la volonté de détruire

en relation

  • Révolutions, révolution
    8486 mots | 34 pages
  • Revolution
    348 mots | 2 pages
  • Revolution
    980 mots | 4 pages
  • la revolution
    643 mots | 3 pages
  • La révolution
    468 mots | 2 pages
  • revolution
    527 mots | 3 pages
  • Révolution
    9235 mots | 37 pages
  • Revolution
    1403 mots | 6 pages
  • La révolution
    2691 mots | 11 pages
  • Revolution
    4055 mots | 17 pages