La redanption

Pages: 2 (355 mots) Publié le: 16 mars 2013
Alexandre Calder ( 1898-1976) est considéré comme l'un des plus grands sculpteurs du XXème siècle, connu et reconnu essentiellement pour ses sculptures abstraites et cinétiques, mues par certainsprocédés mécaniques, ou par les mouvements de l'air et en particulier au travers ses "mobiles" qu'il invente à partir de 1931.
Plus tard, il poursuivra ses recherches au travers des oeuvres qu'ilbaptisera les "stabiles"; qui seront faites d'importantes structures métalliques assemblées, dont certaines seront mouvantes, les "mobiles-stabiles", et qui lui vaudront une reconnaissance internationale.Né près de Philadelphie en 1898, dans une famille d'artistes, il suit les cours de l'Art Students League de New York de 1923 à 1926. Fasciné par le cirque, il peint ses premières oeuvres sur cethème, mais se consacre également à la fabrication de jouets animés en fil de fer, en bois découpé, en caoutchouc, sur les animaux et la vie du cirque, les acrobates, les trapézistes, qui constituent pourlui des oeuvres en 3 dimensions.

En 1930, ses rencontres à Paris, avec des artistes tels que Fernand Léger, le Corbusier et avec l'oeuvre de Mondrian, déclenche son "entrée dans le champ de l'artabstrait ", comme il le dira lui-même ensuite avant qu'il ne rencontre Arp et Hélion qui l'encouragent à exposer dans le cadre du groupe "Abstraction- Création".

C'est en 1932, qu'il expose sespremiers mobiles à Paris mus par quelques procédés mécaniques, avant qu'il ne recherche le moyen de procéder à le création de "mobiles" mus par leur propre énergie, ou par celui des mouvements de l'air.A partir de 1937, il crée le "stabiles", des sculptures géantes, dont la puissance cinétique s'affirme par le déplacement que le spectateur opère pour en découvrir toutes les faces.

C'est àpartir de 1940, qu'il se fait connaître mondialement, avec une importante exposition qui lui est consacrée au MOMA de New York en 1945 avec ses "mobiles". L'année 1951 lui permet de créer des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !