La ruse

341 mots 2 pages
La ruse a une connotation assez négative: elle sous- entend agir immoralement tout en usant de divers artifices pour tromper (ex : machiavélisme ; duperie, falsification) . En effet, le monde est un théâtre dans lequel l’individu se met en scène, et joue son rôle social en combinant authenticité et artifices rituels afin de donner de soi une image convenable. (==> les hommes utilisent tous les moyens ; à la fois légaux et illégaux afin d’arriver à leurs fins. D’ailleurs ds la société actuelle, les hommes ont tendance à penser tout d’abord à soi avant de penser aux autres : c’est le principe d’individualité qui prime ce qui montre que les hommes sont prets à pratiquer une multitude de choses même si cela peut nuire à autrui ! La ruse est utilisée par tout un chacun (Goffman, La mise en scène de la vie quotidienne) dans tous les domaines : politique, économique, professionnel, amoureux, sportif.... C’est une pratique immémoriale dans le monde humain (la mètis chez les Grecs) comme dans le monde animal (ruses de camouflage pour l’attaque ou la fuite, ruses ostentatoires au service de la séduction). Tout le monde ruse, même les végétaux (avec les couleurs, les odeurs...). La ruse peut donc présenter un certain intérêt pour favoriser la coopération. Pour autant, son utilisation reste délicate car elle risque toujours de se heurter à l’écueil de la manipulation. Doc1 : la ruse a tjrs existé même ds la mythologie ce qui permet d’affirmer que c’est un élément constitutif de l’être humain à tt les époques. (la mètis chez les Grecs) est ici un exemple majeur ! - la ruse est d’ailleurs une forme de l’intelligence : c’est donc aux hommes de bien l’utiliser . C’est ainsi qu’on peut dire que la ruse relève d’une « puissance » certes « trompeuse » néanmoins dans certaines situations elle peut se révéler utile - la ruse est un moyen pour les héros par exemple d’atteindre leurs objectifs : ds ce cas la « victoire » - la ruse contrairement à la

en relation

  • La ruse
    719 mots | 3 pages
  • La ruse
    705 mots | 3 pages
  • La ruse
    1181 mots | 5 pages
  • La ruse
    914 mots | 4 pages
  • La ruse
    5054 mots | 21 pages
  • Le ruse
    827 mots | 4 pages
  • Ignorance et ruse
    289 mots | 2 pages
  • La ruse de la raison
    2029 mots | 9 pages
  • La ruse de l'homme d'alain
    471 mots | 2 pages
  • contraction ruse et force
    407 mots | 2 pages