La sévérité vous semble-t-elle nécessaire à une bonne éducation ?

1929 mots 8 pages
Français
Dissertation :
La sévérité vous semble-t-elle nécessaire à une bonne éducation ?
Victorine Ayissi Koa, la trentaine, débarque à la rédaction du Cameroon Tribune le15janvier 2013.Celle-ci cherche de l’aide désespérément. Elle veut parler à un journaliste. La dame sort « l’horreur » de son sac. Hébété, le reporter voit défiler les photos d’un gamin, le dos couvert de multiples blessures saignantes et de bleus. Des traces de fouets sont visibles et témoignent de la violence des coups de l’auteur. Le père de l’enfant est à l’origine de cela car l’enfant n’a pas fait un devoir de classe. C’est pourquoi il l’a tabassé. Pour un oui ou pour un non, explique-t-elle, l’enfant est roué de coups.
Tout le problème est de savoir ce qu'est une bonne éducation et ce qui est nécessaire pour l’obtenir. La sévérité, à l’heure d’aujourd’hui, reste un vaste débat. Beaucoup de parents font un retour en arrière dans le domaine de la sévérité. On en revient à l’éducation d’il y a 50 ans avec la « tolérance zéro » à cause de la société actuelle et de ses dérives. Certains auront recours à de la violence extrême comme dans le récit de cette femme dépourvue de solutions. C’est pour cela qu’il faut trouver l’équilibre entre faire confiance totalement ou avoir une grande sévérité. Tout d’abord, nous essayerons d’analyser et de comparer la situation dans deux fonctionnements éducatifs différents. Le premier strict et le deuxième plus libéral, plus tolérant. Ensuite, nous vous montrerons les problèmes qui en découlent. La question fondamental à se poser est : « Une trop grande sévérité ou le manque total d’autorité semble contraire à une bonne éducation. » Il ne faut pas oublier avant toutes choses que les parents reçoivent des blâmes mais peu ou pas de formation.
Pour ma part, je pense qu’être trop sévère n’est pas forcément le bon moyen pour obtenir des résultats favorables face à un enfant ou à un jeune. Il faut garder un juste milieu et cela est

en relation

  • La sévérité vous semble-t-elle nécessaire à une bonne éducation ?
    853 mots | 4 pages
  • La sévérité vous semble-t-elle nécessaire à une bonne éducation
    4876 mots | 20 pages
  • La sévérité vous semble-t-elle nécessaire à une bonne éducation ?
    289 mots | 2 pages
  • Severite
    1275 mots | 6 pages
  • La sévérité et l'éducation
    952 mots | 4 pages
  • Texte De Platon D Sirs D R Gl S
    726 mots | 3 pages
  • Le plaidoyer de julien sorel. le rouge et le noir : stendhal.
    2562 mots | 11 pages
  • inappétence disciplinaire
    5497 mots | 22 pages
  • Commentaire de texte; freud.
    3830 mots | 16 pages
  • Dissertation
    1374 mots | 6 pages