La sévérité vous semble-t-elle nécessaire à une bonne éducation ?

Pages: 8 (1929 mots) Publié le: 13 mars 2013
Français
Dissertation :
La sévérité vous semble-t-elle nécessaire à une bonne éducation ?
Victorine Ayissi Koa, la trentaine, débarque à la rédaction du Cameroon Tribune le15janvier 2013.Celle-ci cherche de l’aide désespérément. Elle veut parler à un journaliste. La dame sort « l’horreur » de son sac. Hébété, le reporter voit défiler les photos d’un gamin, le dos couvertde multiples blessures saignantes et de bleus. Des traces de fouets sont visibles et témoignent de la violence des coups de l’auteur. Le père de l’enfant est à l’origine de cela car l’enfant n’a pas fait un devoir de classe. C’est pourquoi il l’a tabassé. Pour un oui ou pour un non, explique-t-elle, l’enfant est roué de coups.
Tout le problème est de savoir ce qu'est une bonne éducation et cequi est nécessaire pour l’obtenir. La sévérité, à l’heure d’aujourd’hui, reste un vaste débat. Beaucoup de parents font un retour en arrière dans le domaine de la sévérité. On en revient à l’éducation d’il y a 50 ans avec la « tolérance zéro » à cause de la société actuelle et de ses dérives. Certains auront recours à de la violence extrême comme dans le récit de cette femme dépourvue de solutions.C’est pour cela qu’il faut trouver l’équilibre entre faire confiance totalement ou avoir une grande sévérité. Tout d’abord, nous essayerons d’analyser et de comparer la situation dans deux fonctionnements éducatifs différents. Le premier strict et le deuxième plus libéral, plus tolérant. Ensuite, nous vous montrerons les problèmes qui en découlent. La question fondamental à se poser est : « Unetrop grande sévérité ou le manque total d’autorité semble contraire à une bonne éducation. » Il ne faut pas oublier avant toutes choses que les parents reçoivent des blâmes mais peu ou pas de formation.
Pour ma part, je pense qu’être trop sévère n’est pas forcément le bon moyen pour obtenir des résultats favorables face à un enfant ou à un jeune. Il faut garder un juste milieu et cela estsouvent difficile à atteindre. Il y a deux grandes écoles en psychologie :
-La première incite à la sévérité car l’enfant est irresponsable de ses actes et il faudra donc le « dresser ». Cependant je trouve qu’on ne doit pas comparer un enfant à un animal. C'est-à-dire que ce dernier possède un instinct par lequel la nature lui a fixé tout ce qu'il doit faire et ne pas faire. Son plan de conduite esttracé d'avance. En opposition à l'homme qui vient au monde sans même savoir comment il doit user de ses capacités. Donc le dressage n’est pas nécessaire. Il faut inculquer les bonnes valeurs qui sont propre à chaque parent.
-La deuxième école est pour le dialogue avec l’enfant. Personnellement, je crois plus en celle-là parce que l’enfant sait qu’il y a quelqu’un qui le soutient et qu’ilpourra compter dessus quoi qu’il arrive. L’enfant se sait important.
Il ne faut pas dépasser la limite du raisonnable comme en ayant recours à la violence ou en forçant les jeunes à faire ce que l’on exige d’eux. Notamment avec le modèle éducatif oriental (Chine) qui éduque de manière très stricte et vise l’excellence. Certes avoir de la discipline et de la rigueur imposée ne peut-être que favorablesi celle-ci est réalisée avec intelligence et non avec force. Et grâce à cela les enfants s’adapteront mieux aux contraintes de la vie sociale. Il faut être « juste ».
En tant que futur parent, je pense que je serai une mère qui ne se laissera pas dépasser par les caprices des enfants. Les enfants doivent comprendre qu’il y a des choses à faire ou à ne pas faire, des choses à dire ou à ne pasdire. Il faut leur apprendre les limites. Je garderai un esprit tolérant et ouvert mais pour cela j’appliquerai un système éducatif sous formes de règles de conduite et de valeurs morales et, si ce fonctionnement satisfait mon enfant et moi-même, je lui donnerai un peu plus de liberté à chaque fois.
Il faut que l’enfant fasse ses preuves. J’adhère plus au modèle occidental qui laisse de la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La sévérité vous semble-t-elle nécessaire à une bonne éducation ?
  • La sévérité vous semble-t-elle nécessaire à une bonne éducation ?
  • Le sport vous semble-t-il nécessaire à l’existence humaine ?
  • Les 7 savoirs nécessaires à l éducation du futur
  • La bonne education
  • La rébeillion contre l'héritage des écrivains vous semble t-elle nécessaire à la création poétique
  • La bonne éducation selon Kant
  • fiche La bonne éducation de Gargantua

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !