La théorie néo-institutionnelle : isomorphisme mimétique

Pages: 6 (1444 mots) Publié le: 22 mai 2013
LA THÉORIE NÉO-INSTITUTIONNELLE : ISOMORPHISME MIMÉTIQUE Développé à partir des années 1970, le néo-institutionnalisme est souvent mobilisé pour étudier les relations inter-organisationnelles. Pour DiMaggio et Powell (1993), l’homogénéisation s’explique par le concept d’isomorphisme. Selon ces chercheurs, les organisations qui évoluent dans un même champ organisationnel ont tendance à seressembler par le fait qu’elles développent des normes communes de plus en plus complexes et doivent acquérir progressivement des comportements similaires. Cette similitude est à l’origine soit de règles explicites ou de lois qui visent à assurer ce mécanisme de convergence, soit d’activités habituelles qui sont sous-tendues par des normes, des valeurs et des attentes, à caractère culturel, ou par lavolonté de ressembler aux autres. Powell et DiMaggio (1983) ont souligné que l’incertitude peut être considérée comme un indicateur du comportement d’imitation (« isomorphisme mimétique »). Deux autres pressions (coercitives et normatives), développées par les auteurs, peuvent être une source d’isomorphisme. En revanche, elles ne peuvent pas être une source d’imitation, dans le sens où lesorganisations sont isomorphes parce qu’elles se comportent de façon identique et non pas parce qu’elles copient intentionnellement une action des concurrents. Fligstein (1991) explique cet isomorphisme mimétique par le fait que les organisations sont fortement ancrées dans leur contexte institutionnel (organisations, clients, fournisseurs, organismes publics) qui exerce des pressions sur elles, ce quiconduit à l’alignement et à l’adaptation. Il est intéressant de développer les trois isomorphismes présentés par Powell et DiMaggio (1983) pour comprendre la contribution de la théorie néo-institutionnelle sur le thème d’analyse « imitation » : ü Isomorphisme coercitif Le terme « coercitif » donne a priori le sens à ce type de mécanisme, à savoir que les organisations subissent des pressions auxquelleselles doivent répondre ou s’adapter. Ces pressions proviennent notamment de la dépendance d’une organisation envers d’autres organisations et structures, mais également des attentes dites culturelles de la société dans laquelle opère l’organisation. Ces organisations ont tendance à se conformer à des structures largement établies, culturellement ou traditionnellement reconnues du champorganisationnel. L’exemple d’une loi étatique commune aux organisations permet de visualiser très facilement cette pression extérieure sur la structure organisationnelle. Les entreprises ou administrations doivent s’y conformer pour pouvoir exister en toute légalité et devront

partager une base légale commune qui encourage une certaine homogénéité. Les auteurs présentent également en exemple unesituation où une entreprise impose à ses sous-traitants un modèle commun de mécanismes standardisés auxquels les plus petites organisations se conforment pour assurer leur vitalité et leur existence. DiMaggio et Powell parlent notamment de méthodes de comptabilité, d’évaluation des performances et de préparation de budget qui doivent être compatibles avec l’entreprise « mère ». Une relation de dépendancequi encourage une homogénéisation des structures et méthodes. ü Pressions normatives Les pressions normatives constituent le deuxième mécanisme du changement isomorphique. Ces pressions normatives sont issues de la professionnalisation des organisations. La professionnalisation est une source d’isomorphisme en ce qu’elle est jointe à une éducation universitaire commune à tous les professionnelset à l’élaboration d’un réseau de professionnels au sein duquel les nouveaux modèles se diffusent aisément. À un degré plus microsocial, les pressions normatives agissent sur la socialisation des individus dans leur organisation. Leurs comportements personnels, leurs manières et leurs habitudes tendent à s’homogénéiser. ü Procédés mimétiques Il s’agit du troisième mécanisme mis en valeur par...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L ISOMORPHISME INSTITUTIONNEL EST
  • Theorie neo-structuralisme
  • Les limites de la théories néo-classiques
  • La théorie néo-classique du comportement du producteur ou théorie du producteur (tncp)
  • Isomorphisme
  • le néo
  • Le désir mimétique
  • Le désir mimétique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !