La tolérance

Pages: 6 (1299 mots) Publié le: 14 septembre 2014
La tolérance



Vénérable maîtresse et vous toutes mes sœurs en vos grades et qualités.

Conformément au respect des droits de l' homme, pratiquer la tolérance ce n' est ni tolérer l ´injustice sociale, ni renoncer à ses propres convictions, ni faire de concessions a cet égard.
La pratique de la tolérance signifie que chacun a le librechoix de ses convictions et accepte que l autre jouisse de la même liberté . Elle signifie l ´acceptation du fait que les êtres humains , qui se caractérisent par leur diversité de leur aspect physique, de leur situation, de leur mode d expression, de leurs comportements de leurs valeurs ont le droit de vivre en paix, et d être ce qu' ils sont.

Le mot tolérance est issu du latin TOLERARE quisignifie supporter .
Des lors, apparaissent différents domaines extrêmement variés où la tolérance peut s' exercer.

Sur un plan technique, la tolérance est un écart acceptable par rapport à une norme, une dimension, une quantité, un poids, une qualité. Cela se traduit par des fiches techniques qui stipulent des mention du genre : +/-x% ou x/-x grammes etc......

En médecine la toléranceréside dans la capacité d'un patient à supporter un traitement .

Mais la notion de tolérance qui nous intéressera le plus ici est certainement la tolérance au sens philosophique, qui touche à la politique, à la culture, à la religion. Ces différents sujets ayant des dénominateurs communs qui résident dans le fait d'accepter et de respecter la manière d'agir , la façon de penser, les sentiments etles idées des autres, même et surtout si vous ne les partagez pas !

C'est ainsi que la tolérance, en règle générale, est admise comme une vertu, dans la mesure où elle tend à éviter les conflits. Mais de mon point de vue, la tolérance doit obligatoirement avoir des limites . Au delà desquelles celui qui s'en prévaut tombe dans la passivité qui, elle , n'est pas une vertu mais au contraire leberceau de l'asservissement de l'individu avec son cortège de vilenies, ce que nous ne saurions admettre.

C'est pourquoi, sans doute , nous nous employons à beaucoup parler ou faire référence à la tolérance . Sans obligatoirement nous comporter de façon tolérante. Notamment, lorsque ,nous abordons par exemple, les sujets de société. Faisant en cela, passer nos propres conceptions, nosappartenances, au-dessus des dires de l'autre. Que nous avons, pour les besoins de notre argumentation, oubliés d'écouter.
Mais comme dirai l'autre nul n'est parfait .

Aux yeux de certains, il ne peut y avoir de tolérance sans agression, dans la mesure où l'on ne peut être tolérant que face à ce qui nous dérange mais que l'on accepte malgré tout par respect de l'autre, ou plus simplement dans la mesureoù le fait de combattre ce que l'on n'admet pas, générerait un mal plus important encore .
Pour qu'il y ait tolérance, il est impératif qu'il y ait choix, car on ne peut être tolérant qu'avec ce dont on a le pouvoir d'essayer d'empêcher.


Au risque de heurter, la tolérance traduit de la part de celui qui prétend la prodiguer, l ´admission d 'une égalité de droit, alors qu'en réalité ellesous entend une supériorité , donc une inégalité. Si nous prenons comme exemple le fait de tolérer les immigrés, c'est être en position d'autorité et de pouvoir se garder la possibilité de ne pas tolérer . Dans un tel cas tolérer c' est faire en sorte que l autre dépende de moi, de ma bonne volonté à son égard .

Aujourd'hui la tolérance est à la mode. Qui d entre nous n' a pas entendu lors d'undîner " mais il faut être tolérant " .
La tolérance est une attitude qui pourrait aller de soi et est une vertu suprême de notre époque. Une obligation morale en quelque sorte : il faut être tolérant, on se doit d être tolérant!!!!!!
Et pourtant on ne peut nier, qu' elle est la conséquence d'un certain scepticisme qui suppose que toute valeur et toute vérité sont relatives. La notion...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La tolerance
  • la tolérance
  • Tolérance
  • La tolérance
  • La tolérance
  • Tolérance
  • Tolérance
  • La tolerance

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !