La vie devant soi

Pages: 2 (314 mots) Publié le: 28 avril 2011
Romain Gary, aussi connu sous le nom d’Émile Ajar, était un grand écrivain de la deuxième moitié du XXe siècle, période dominée par le roman et influencée parle courant existentialiste. Toutefois, Ajar, qui était très sensible à la misère du monde, n’était lié à aucun style littéraire et faisait bande à part àcause de son refus d’adhérer au nouveau roman, qui s’éloignait de la science-fiction. Il a publié la vie devant soi en 1975, un roman dont l’action se situe àcette époque. L’œuvre raconte l’histoire d’amour infiniment tendre et ironique qu’il y a entre, le narrateur, un jeune garçon arabe nommé Momo, qui a tout la viedevant lui et une vieille femme juive, madame Rosa, qui a seulement la mort devant elle. Ajar porte un regard à la fois tendre et angoissé sur la vieillesse etsur la mort. Il le fait à l’aide de Momo qui fait face à la mort et à la vieillesse tout au long du roman.

Pour conclure, Émile Ajar a été un écrivainfrançais, qui a écrit durant la deuxième moitié du XXe siècle qui était dominé par le roman. Ajar n’a jamais accepté d’adhérer au nouveau roman, qui a son aviss’éloignait de l’essentiel. Il a publié La vie devant soi en 1975, l’histoire d’amour infiniment tendre et ironique qu’il y a entre Momo et madame Rosa. Ajar a portéun regard sur la vieillesse et sur la mort. Il le fait par la bouche de Momo qui est angoissé et tendre face à ces derniers. Ajar porte aussi un regard sur larecherche d’identité de Momo qui est probablement un reflet de sa propre quête, car lui aussi a vécu l’absence d’un père, mais qu’il n’a jamais connu.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La vie devant soi
  • la vie devant soi
  • la vie devant soi
  • La vie devant soi
  • La vie devant soi
  • La vie devant soi
  • La vie devant soi
  • la vie devant soi

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !