La violence scolaire

1303 mots 6 pages
La violence scolaire
[pic]Vincent Troger

Depuis quand et pourquoi la mesure-t-on ?

La violence des jeunes à l'école n'a été reconnue en France comme un problème de société qu'à la fin des années 1970. Le premier rapport sur cette question, confidentiel, est rédigé par l'inspecteur général Georges Tallon en 1979 (voir le tableau p. 11). Il est difficile de ne pas voir ici la proximité avec une autre date, doublement emblématique : l'année 1975, qui voit à la fois s'ouvrir le collège unique et débuter la crise pétrolière. Autrement dit, les « nouveaux publics », entendons par là la totalité des enfants des milieux populaires et non plus seulement les plus méritants d'entre eux, sont admis en masse dans l'enseignement secondaire au moment même où leurs parents sont les premières victimes du chômage.

Signe du choc que représente l'arrivée des nouveaux publics au collège, les taux de redoublement augmentent spectaculairement entre 1975 et 1985 : de 6,5 % à 16,4 % en 5e, de 7,3 % à 14,3 % en 3e. Or certains jeunes des milieux populaires sont parfois porteurs d'une culture de l'affrontement physique comme affirmation virile de soi et preuve de courage. Nouvellement admis au collège, ils y importent avec eux cette brutalité potentielle, exacerbée par la dégradation de leurs conditions de vie et d'entrée dans la vie active.

A-t-elle augmenté ces dernières années ?

Comme les statistiques disponibles reposent sur les signalements fournis par les chefs d'établissement, elles sont nécessairement dépendantes à la fois des stratégies de chacun et des injonctions de l'administration centrale. Ainsi, alors qu'à l'époque du rapport Tallon le ministère tendait plutôt à « nier l'évidence », comme le disaient H. Hamon et P. Rotman, la tendance est aujourd'hui inverse. Le seul fait d'avoir reconnu la violence et commencé à la mesurer a logiquement donné le sentiment qu'elle augmentait.

Une première certitude émerge cependant des études sur le sujet : les collèges et les lycées

en relation

  • La violence scolaire
    1120 mots | 5 pages
  • La violence scolaire
    2672 mots | 11 pages
  • La violencce scolaire
    2220 mots | 9 pages
  • Violence scolaire
    985 mots | 4 pages
  • Violence scolaire
    429 mots | 2 pages
  • La Violence Scolaire
    868 mots | 4 pages
  • Violence scolaire
    4368 mots | 18 pages
  • Violence Scolaire
    2174 mots | 9 pages
  • violence scolaire
    3166 mots | 13 pages
  • violence scolaire
    616 mots | 3 pages