Langue des signes

Pages: 22 (5419 mots) Publié le: 14 novembre 2012
Histoire sourde

De la même manière que l'Histoire commence avec la création de l'écriture, l'histoire de la communauté sourde commence avec la langue des signes. Sa reconnaissance et son respect furent obtenu à travers de nombreux combats et épreuves
Une « préhistoire » marquée par les préjugés négatifsLes entendants associent automatiquement le langage à l'oral. Le terme même de langue enest révélateur. Aristote exprimait cela très clairement, en disant que quelqu'un qui ne parle pas, ne peut pas penser.
Cette pensée est restée marquée très longtemps dans notre histoire. La stupidité était considérée comme lié à la surdité. On ne pouvait donc imaginer l’intelligence chez une personne sourde. Seuls quelques privilégiés pouvaient espérer trouver un professeur pour tenter d’enseignerla parole aux jeunes sourds.
Les débuts
En 1620, Juan de Pablo Bonet publie une Réduction des lettres à leurs éléments primitifs et art d'enseigner à parler aux muets suite à la prise en charge de l’éducation de Luis de Velasco, un marquis.
Cet ouvrage fait de lui l’un des pionniers de l'éducation oraliste des sourds, et l'auteur du premier manuel d'orthophonie, de logopédie et de phonétiqueen Europe.
Mais Juan de Pablo Bonet n'est pas le premier à avoir pris en charge l'éducation des fils sourds des bonnes familles espagnoles. En Castille, Pedro Ponce de León , moine bénédictin du monastère du saint Sauveur de Madrid a ouvert, dans son monastère, les premières classes spécialisées. Il n'est pas connu pour avoir inventé la langue des signes (ni reconnu son usage parmi ses élèves)mais il mentionne et promeut dans ses écrits l'usage de l'alphabet dactylologique (alphabet de la langue des signes) pour épeler les mots, on suppose que cet alphabet était déjà utilisé dans les ordres monastiques car les moines font vœu de silence.
Dès 1734, Jacob Rodrigue Péreire fonde un institut spécialisé à Lisbonne et se documente sur les méthodes d’éducation des sourds-muets (il puiselargement chez Juan de Pablo Bonet). Il privilégie la démutisation, la lecture sur les lèvres, l'apprentissage précoce de la lecture et utilise un alphabet adaptée à la langue française. Quittant le Portugal en 1741, il apporte son savoir à Bordeaux. Son premier élève est Aaron Beaumarin, né vers 1732. Il est présenté à l’Académie de La Rochelle, début 1745, afin de faire constater l’efficacité de laméthode pédagogique qu'il promeut. Un autre élève, le fils de la famille d’Azy d’Etavigny, fait l’objet d’un Mémoire présenté à Paris, à l’Académie des sciences, lors de la séance du 11 juin 1749.

Charles-Michel de L'Épée

L'Abbé de l'Épée est sans doute la figure historique la plus connue de la population sourde. Cet entendant est à l’origine de l’enseignement spécialisé dispensé aux jeunessourds, ainsi que l’accès à des méthodes gestuelles pour mener à bien cette éducation.
L'évènement qui marquera sa vie et sa carrière se déroula en 1760. Cet épisode est raconté de plusieurs manières entre les Sourds. Le mythe fait preuve d’une grande dramaturgie. Il présente l’Abbé de l’Epée, un soir de pluie battante, cherchant un abri où se protéger. Il aperçoit alors, derrière une porteentrouverte, deux jumelles, sourdes, en train de discuter entre elles grâce à des signes. L’abbé, intrigué, pénètre dans la maison et propose à la mère de prendre en charge l’instruction de leurs filles. La réalité historique est sans doute beaucoup moins singulière. Il est probable que ce soit à la mort de leur précepteur, le Père Vavin, et en l’absence de résultat par les méthodes traditionnelles,qu’elles aient été confiées à l’Abbé de l’Epée.
RéalisationsLa force de l'Abbé de l'Épée n'a pourtant pas été, comme on le pense souvent, sur la langue des signes. L'abbé enseignait avec des gestes et une méthode de son invention, les « signes méthodiques », mais il ne connaissait pas la langue de ses élèves. On peut porter à son crédit d'avoir reconnu l’importance du gestuel pour l'éducation des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Langue des signes française
  • Mémoire sur la langue des signes
  • La Langue Des Signes Travers Le Monde Version Fluor
  • Association culturelle visuelle langue des signes française 24
  • Les signes
  • sign
  • Signes
  • Les signes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !