Langues régionales

1631 mots 7 pages
Chapitre : Les langues régionales

Révélatrices des mutations territoriales.
Les isoglosses/ isophones : limites de langues et de prononciation.
Les isoglosses sont utilisées pour différencier les différences au sein d’un territoire, ce qui permet de faire apparaître des régionalismes phoniques ou lexicaux.

Des dialectes étaient avant parlés sur des territoires très petits (peu de déplacements longs). Mais ça a été transformé avec les migrations et le recul des langues locales et régionales (surtout pendant les trente glorieuses). Des politiques linguistiques se développent parallèlement et ça a tendance à les uniformiser et les appliquer à des territoires politiques. Des dialectes vont également être regroupés. Il y a donc des différences entre l’espace de la langue et le territoire de la langue qui implique une politique linguistique.

Aujourd’hui : dans quel contexte est parlée une langue ? Sur quels territoires vont se poser ces politiques linguistiques ? Y a-t-il concordance entre les locuteurs et les politiques ? À quoi servent les langues régionales (en termes de com, avantage culturel ? rôle au sein de la société)

Comment s’établti la hiérarchie entre les différents plans ?
Depuis l’éradication des patois, la France compte aujourd’hui un grand nombre de langues régionales (langues territorialisée, langue minoritaire, dialecte, patois).
Dans les années 1990, avec la question des langues régionales en France, un certain nombre de rapports a été élaboré et aucun de ces rapports n’a comptabilisé le même nombre. Ce qui montre la difficulté de définir une langue par rapport à un dialecte.

Qu’est-ce qu’une langue ?

Une langue est un système qui est voulu consciemment et lié à l’idée d’une entité politique. Dans le cas d’émergence d’identité nationale, la langue va être un moyen fort. Mais ce n’est pas le côté linguistique qui prime c’est le côté social (volonté commune). À partir du moment où la langue est considérée comme la langue

en relation

  • Poesie
    1238 mots | 5 pages
  • Les langues des enjeux de pouvoirs
    557 mots | 3 pages
  • Sociolinguistique
    3086 mots | 13 pages
  • Philo le langage la culture les croyances
    1204 mots | 5 pages
  • La promesse de l'aube
    4715 mots | 19 pages
  • Charlemagne 5eme
    1704 mots | 7 pages
  • Bretagne
    1562 mots | 7 pages
  • Marivaux
    1498 mots | 6 pages
  • Essai sur la langue et l'identité du Québec
    911 mots | 4 pages
  • Chapitre 2 : la région, territoire de vie, territoire aménagé.
    3700 mots | 15 pages
  • L'Etat régional
    1343 mots | 6 pages
  • I. Les régions en France: aménager des territoires de vie.
    414 mots | 2 pages
  • Vinaver
    680 mots | 3 pages
  • Le gecko leopard
    334 mots | 2 pages