Laubadere

Pages: 2 (336 mots) Publié le: 6 octobre 2012
1-Le passé d’un quartier : Avec la croissance des années 60, la ville de Tarbes construit un quartier de 10 000 habitants avec des logements à loyers modérés, tours et lotissements populaires. Troisgénérations d’habitants vont s’y succéder. Le quartier s’agrandit au fil du temps, et la vie y est intense mais d’années en années la réputation de Laubadere est ternit et le quartier est considérédésormais comme quartier malfamé. Des habitants de Laubadère témoignent : « Laubadere était un quartier un peu « chaud »… ». Dans les années 2000 la ville connaît un grand changement avec la fermetureGiat industrie et le début d’un programme de restructuration dans cette zone industrielle.
2-ORU (Opération de Rénovation Urbaine) : En 2004 un projet de rénovation urbaine est demandé parl’agglomération. Gérard TREMEGE (maire de Tarbes) explique cet engouement pour rénover le quartier : « il s’agissait de faire comprendre que le quartier de Laubadère ne devait pas être un quartier appart de laville mais un quartier qui fait réellement partie de la cité avec de liens directs, avec des moyens de communications modernes et notre enjeu a été de faire admettre à la population que ce changementdevait se mettre en œuvre […] ». Cette rénovation consistait à détruire les anciens logements qui ne correspondaient plus au mode de vie des habitants et en même temps offrir des appartements en faisantbaisser les charges des locataires ; cette rénovation change complètement le visage du quartier : les bars laissent place à des immeubles bas, espaces et voix de circulations sont remis à jour, unparc pour enfants est crée et les bâtiments publics sont aussi rénovés.
Au final Laubadere est devenu un quartier agréable et à proximité du centre ville.
3-Un quartier agréable : Naïm, un habitant deLaubadere, vit avec sa famille dans le quartier depuis 2ans et demi et témoigne que « le quartier est animé et que les associations marchent beaucoup ». Le quartier a tellement changé et est si...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !