Le bonheur est-il affaire privée ?

Pages: 12 (2780 mots) Publié le: 21 mars 2013
LE BONHEUR EST-IL AFFAIRE PRIVÉE ?

« Pour vivre heureux, vivons cachés », nous assène le dicton. Selon l’adage populaire, le bonheur est posé comme accessible dans l’unique sphère privée, non seulement loin du regard des autres, mais à proprement parler dérobé de leur champ de vision. Il nous faut alors vérifier la crédibilité et la vérité d’un tel proverbe : peut-il s’appliqueruniversellement aux hommes ? En d’autres termes, le bonheur est-il une affaire privée et, le cas échéant, n’est-il qu’affaire privée ? En nous portant dans un premier temps sur la doxa, à savoir la réponse que donne le sens commun à la question posée, nous en viendrons à distinguer les couples personnel/collectif et privé/public, ce qui nous permettra de construire un premier élément de réponse. Ceci fait,nous exposerons en quoi la question implique une forte dimension morale, en ce sens que nous traiterons le rapport existant entre le bonheur et le bien, envisagés dans ma relation avec autrui. In fine, nous nuancerons nos propos en prenant en compte deux autres perspectives : l’une, universelle, portant sur l’aspect utopique de notre thèse ; l’autre, relative aux différents types de régimespolitiques.


Comme point d’amorce de notre réflexion, partons du sens commun. Qu’est-ce pour lui que le bonheur ? Comment le perçoit-il ? Quelle image en a-t-il ? Il semble que, pour tout un chacun, le bonheur se résumerait d’abord et avant tout au plaisir, et plus généralement aux plaisirs, entendus comme l’accomplissement des désirs ; en somme, une satisfaction solide sur tous les plans de sa vie(professionnelle et amoureuse entre autres). Ceci fait, lorsque le sens commun s’intéresse à la question posée, il introduit une nouvelle dimension comme élément de réponse : la dimension spirituelle. En effet, si l’on s’en fixe aux biens que constituent une maison, une voiture, etc., le bonheur paraît être atteint, mais c’en serait oublier le bonheur spirituel ou psychologique. Car il va sans direque nombre de personnes peuvent être heureuses en ayant peu, et d’autres malheureuses en ayant beaucoup. Par conséquent, le bonheur comporterait, outre une dimension de satisfaction matérielle, un aspect subjectif, dépendant du regard que nous portons sur les événements. Autrement dit, il serait l’union des biens matériels et du bien-être psychologique. Il apparaît néanmoins que, pour le senscommun, l’aspect spirituel du bonheur n’a qu’une moindre importance, et que c’est finalement l’aspect matériel qui l’emporte. Ne dit-on pas souvent, en pointant du doigt une personne riche, dotée d’une grande maison, de nombreuses voitures, qu’elle « a tout pour être heureuse », sans même chercher à savoir si cette personne l’est vraiment psychologiquement ?
Certes, le sens commun a raison sur unpoint : la distinction qui existe entre spirituel et matériel, en particulier sur le fait de tenir compte des biens matériels. Cette distinction est d’ailleurs véhiculée, sous une autre forme, par certaines philosophies ascètes, notamment le bouddhisme, qui prêche le renoncement aux désirs, aux passions, dont le matériel fait partie ; l’objectif étant d’arriver au Nirvana, c’est-à-dire une sortede paix intérieure qui s’apparente, selon ces philosophies, au bonheur. Notons qu’en réalité cette paix intérieure est une non-souffrance. Or, le bonheur est par définition une présence de et non une absence de. Ainsi, il nous faut prendre de la distance avec le rejet du matériel prôné par l’ascétisme, car vu en opposition avec le spirituel ; ces derniers constituent les deux faces complémentairesd’une même pièce. Ceci étant dit, il nous faut donner raison au sens commun sur un autre point : celui de la dimension subjective du bonheur. Il a en effet compris que le bonheur est propre à chacun, puisque les objets de désir (et donc de plaisir) diffèrent d’une personne à l’autre, ainsi que l’appréhension que deux individus portent à l’égard de leurs satisfactions respectives. Mais c’est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le bonheur est-il une affaire privée ?
  • Bonheur affaire privée
  • La recherche du bonheur est-elle une affaire privée?
  • Le bonheur est il une affaire privée ?
  • Le bonheur est-il une affaire privée?
  • Le bonheur est-il une affaire privée ?
  • Le bonheur est-il une affaire privée ?
  • Bonheur et t'il une affaire publique ou privée

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !