Le bonheur

3510 mots 15 pages
1. Le bonheur et la sagesse

1.1 Comment doit-on envisager le bonheur des sages ? Selon une opinion très répandue, le bonheur appartient à ceux qui ont les moyens matériels de combler tous leurs désirs : la richesse matérielle est considérée alors comme la condition indispensable du bonheur. Dans cette perspective, le bonheur peut apparaître comme le fruit d'un héritage. En effet, bien souvent la fortune personnelle découle du droit d'un héritage ou de talents hérités des parents, notamment de ce « sens des affaires » que l'on attribue, en partie du moins, à l'hérédité. Cette conception traditionnelle du bonheur trouve un écho chez les sophistes. Pour Calliclès, l'un des porte-parole des idées des sophistes dans les dialogues platoniciens, le bonheur ne saurait être goûté que par ceux chez lequels la nature a établi un équilibre inné entre les désirs et les facultés : seuls ceux dont les désirs ne dépassent pas leurs capacités de les satisfaire sont heureux, parce qu'ils sont les seuls à pouvoir contenter tous les appétits, jusqu'à leurs moindres caprices (texte 1). Le bonheur est ici le privilège de quelques êtres favorisés par la chance, il est l'apanage de ceux qui ont eu la chance de naître avec un naturel leur permettant de réussir dans toutes leurs entreprises. La pensée des sophistes reste donc ancrée dans cette longue tradition qui attribue le bonheur au hasard. La quête du bonheur ne se limite pourtant pas à la recherche des moyens propres à assurer une satisfaction rapide de tous ses désirs, elle peut engendrer également la volonté de maîtriser ces derniers en vue de diminuer sa dépendance à l'égard des biens matériels, extérieurs. Cette voie celle de la sagesse. On se représente en effet le sage, non seulement comme une personne possédant une profonde connaissance de la vie, mais aussi comme quelqu'un ayant atteint la sérénité et le bonheur. Au lieu d'adapter son cadre de vie

en relation

  • le bonheur
    3977 mots | 16 pages
  • Le bonheur
    1877 mots | 8 pages
  • Le bonheur
    2646 mots | 11 pages
  • Le bonheur
    992 mots | 4 pages
  • Bonheur
    2809 mots | 12 pages
  • bonheur
    19459 mots | 78 pages
  • Le bonheur
    19889 mots | 80 pages
  • Bonheur
    1604 mots | 7 pages
  • Le bonheur
    1342 mots | 6 pages
  • Le bonheur
    2625 mots | 11 pages