Le bonheur

646 mots 3 pages
Fiche 2 – Le Bonheur chap. 2 – La doctrine des sophistes – copyright P. van den Bosch Cours sur le Désir, le Bonheur et la Liberté par P. van den Bosch Chapitre 2 – la nécessité du pouvoir absolu selon les sophistes La plupart des hommes estiment qu’ils n’ont pas besoin d’une sagesse philosophique pour être heureux. Ils croient qu’il leur suffit de réussir dans leurs entreprises, de gagner plus d’argent, d’avoir plus de pouvoir, d’amour ou de gloire. Les sophistes, qui se présentaient comme des professeurs de sagesse, c'est-à-dire de réussite dans l'existence à l'époque de Socrate et de Platon, estiment que tous ces hommes se trompent : tant que quelqu’un possède du pouvoir sur vous, il vous prive de liberté et vous empêche d’atteindre le bonheur. De manière très logique, les sophistes soutiennent que pour satisfaire tous ses désirs, il faut posséder un maximum de richesse et de pouvoir, il faut être un tyran. Dès lors, tous les humains sont nos esclaves. Pour parvenir au pouvoir suprême du tyran, le seul instrument nécessaire est la maîtrise de la rhétorique, l’art de construire des discours convaincants. En effet, il suffit de persuader les autres de nous confier leur argent et surtout le pouvoir. Les sophistes se targuent de pouvoir convaincre n’importe qui de n’importe quoi. Cette maîtrise de la communication, c’est-à-dire de la manipulation d’autrui, suppose évidemment la pratique du mensonge. De même, les sophistes estiment que celui qui veut parvenir au maximum de richesse et de pouvoir doit mettre de côté tous les scrupules moraux interdisant le vol et le meurtre. Néanmoins, ils ne conseillent cette attitude qu’à ceux qui sont suffisamment intelligents et rusés pour pratiquer le crime sans se faire prendre. Selon eux, il existe deux types d’homme : les forts et les faibles. Les forts seuls peuvent devenir tyran et parvenir au bonheur. Les faibles ont plutôt intérêt à respecter les autres et donc les lois, et à se contenter d’une vie médiocre. Naturellement,

en relation

  • Bonheur
    3298 mots | 14 pages
  • Bonheur
    1914 mots | 8 pages
  • Le Bonheur
    4053 mots | 17 pages
  • le bonheur
    6450 mots | 26 pages
  • bonheur
    2985 mots | 12 pages
  • Le bonheur
    689 mots | 3 pages
  • bonheur
    5971 mots | 24 pages
  • Le bonheur
    2315 mots | 10 pages
  • Bonheur
    1062 mots | 5 pages
  • Le bonheur
    3167 mots | 13 pages