Le bouddhisme

277 mots 2 pages
Synthèse :
Le Bouddhisme 1) Fondateur : Siddhârta Gautama 2) Livre sacré : Tripitaka (trois corbeilles) 3) Nom donné au dieu : ils n’ont pas de dieux particuliers 4) Les rites principaux : les bonzes vont au temple, ils prient aussi devant leurs butsudan (autel) 5) Les fêtes principales : danses joyeuses, les fêtes de l’eau, le jour de bonté, ablutions rituelles, flower power, le roi converti, moines masques. 6) Les symboles : la roue de l’autorité, le triple joyau, le swastika, les orteils de bouddha, le nœud de la sagesse, les fleurs de lotus, l’éléphant 7) Le lieu culte : la pagode, les moines se rassemble au temple 8) Le nom du responsable : le daila lama et les moines 9) Historique : le bouddhisme est ne en inde au 5ème siècle avant l’ère chrétien. Il a gagné toute l’Asie et, de nos jours, il est pratiqué partout dans le monde .Le bouddhisme ne se fonde pas sur la croyance en un ou plusieurs dieux mais plutôt sur les enseignements de son guides, bouddha, « l’éveillé ».bouddha enseigna a ses disciples comment vaincre la souffrance et le chagrin et sur la façon de mener leur vies. En suivant son exemple, les bouddhistes se rapprochent d’un état de conscience élevé, l’Eveil, état que bouddha a lui-même atteint. 10) Les bases du bouddhisme
Le but du Bouddhisme est d’arrivé à l’éveil. Pour cela ils se réincarnes pour progresser dans la connaîssance de soi-même et du monde. Tout ça pour arriver à se détacher des influances et des émotions et ainsi arriver au Nirvana qui est l’état de connaîssance suprême. Puis certains peuvent se réincarner en un Bodi Satva pour aider les autres à atteindre le

en relation

  • Le bouddhisme
    3226 mots | 13 pages
  • Le bouddhisme
    1682 mots | 7 pages
  • Le bouddhisme
    5428 mots | 22 pages
  • LE BOUDDHISME
    2181 mots | 9 pages
  • Bouddhisme
    3101 mots | 13 pages
  • Bouddhisme
    863 mots | 4 pages
  • Bouddhisme
    340 mots | 2 pages
  • Le Bouddhisme
    1430 mots | 6 pages
  • Bouddhisme
    572 mots | 3 pages
  • Bouddhisme
    606 mots | 3 pages