Le but d'un roman

1665 mots 7 pages
Le roman, du latin « romanice » signifie : à la manière des Romains. Il était autrefois désigné pour décrire les ouvrages écris en langue Romane (langue populaire du Nord de la France) en opposition aux livres écris en langue savante. Le roman a bien évolué. En effet, depuis le XIIème siècle, il est passé de l’adaptation de légendes antiques, à l’émergence de personnages individuels, en passant de l’écriture en vers à l’écriture en prose. Aujourd’hui, l’écriture romanesque s’est diversifiée et laisse place à plusieurs genres de romans comme la science fiction, le roman d’amour ou d’aventures (cape et d’épée), le roman mémoire, ou encore les romans épistolaires qui ont pour but de nous faire découvrir une prise de position, au travers de correspondance par exemple, et de « jouer » sur la confidence.
On observe deux finalités principales au roman, à la fois opposées et complémentaires, qui sont : délivrer un message, apporter de la connaissance, un complément d’information, permettre au lecteur de porter un autre regard ou au contraire permettre au lecteur de totalement s’évader et de rêver au travers du récit.
En quoi le but d’un roman varie t’il selon son genre?

Nous verrons que certains romans ont pour but d’ouvrir les yeux du lecteur sur la vie et que d’autres ont pour simple objectif de le faire s’évader. D’autres enfin combinent ces deux objectifs : permettre au lecteur de s’évader et développer ses connaissances. Dans les romans apportant des connaissances, certains sont écrits pour « présenter» un aspect de la vie. Cet aspect est souvent lié à un sentiment profond que l’on ressent à la fin du roman. Il y en a qui donnent de l’espoir comme le roman « Une Vie » de Maupassant qui se termine par la phrase « La vie voyez vous, ça n’est jamais si bon ou si mauvais qu’on croît », phrase à la fois message d’espoir et de réconfort. On en trouve qui décrivent la tristesse de la vie, les romans « Oscar et la dame en Rose » d’Éric-Emmanuel Schmitt et «

en relation

  • Le but d’une dernière page d’un roman est-il uniquement de donner un dénouement à l’histoire ?
    1122 mots | 5 pages
  • zaedriftg
    2509 mots | 11 pages
  • Quelle est, selon vous, la différence entre un héros de roman et une personne réelle?
    3264 mots | 14 pages
  • La figure de l'arriviste dans le roman
    1138 mots | 5 pages
  • Petit article de présentation : )
    1468 mots | 6 pages
  • Roman
    687 mots | 3 pages
  • Bohneur d'occasion
    1862 mots | 8 pages
  • resume
    12506 mots | 51 pages
  • Le roman n’est-il, selon vous, que la mise en scène du parcours d’un personnage ?
    1567 mots | 7 pages
  • Francais
    1532 mots | 7 pages