Le chocolat au fil des siècles ; de la découverte du cacao au chocolat au lait

548 mots 3 pages
Le chocolat au fil des siècles : de la découverte du cacao au chocolat au lait

La grande découverte des Mayas au VII ème siècle. C'est sur la presqu'île de Yucatan, au Mexique que les Mayas découvrent le cacao vers l'an 600 et en font une des bases de leur alimentation. Ils baptisent le fruit de l'arbre aux cabosses ''cacau'', origine du mot cacao. Les Mayas considèrent le cacao comme un breuvage rituel symbole de volupté et d'abondance. C'est pourquoi ils l'associent aux offrandes funéraires des hauts dignitaires mayas. Afin d'assurer une meilleure récolte, ils procédaient à une offrande auprès du dieu aztèque de la lune : Quetzalcoatl.

Christophe Colomb passe à côté du ''trésor'' XVI ème siècle. Christophe Colomb est le premier européen à découvrir le cacao, lorsqu'il aborde l'île de Guanaja, près du Honduras en 1502. C'est alors qu'il fait la connaissance des fèves de cacao qui étaient utilisées comme une monnaie d'échange contre les marchandises du navire. Cependant, Christophe Colomb est perplexe sur la valeur marchande du cacao. Pour le convaincre, les indiens lui préparent un breuvage à base de fèves de cacao et d'eau ; mais le navigateur n'apprécie pas l'amertume. Il n'éprouve donc aucun intérêt à cette fève qui va devenir très prisée en Europe.

Cortès, le conquistador XVII ème siècle. En 1519, quand Hernan Cortès part conquérir le Nouveau Monde, il découvre les Aztèques et leur boisson sacrée. Contrairement à Christophe Colomb, il comprend vite le profit économique qu'on peut tirer du cacao. Peu à peu il va percevoir l'impôt sur les cultures auprès des gouvernements locaux. Ensuite, il intensifie la récolte. Après avoir décimé la population aztèque, Cortès expédie le cacao comme une vulgaire monnaie d'échange à la cour d'Espagne. Le cacao y est apprécié à sa juste valeur, car il permet d'acheter sur les marchés toutes sortes de marchandises. Un intense commerce de fèves de cacao s'instaure entre l'Amérique Latine et l'Espagne.

en relation

  • Lindt
    1764 mots | 8 pages
  • Etude de marché chocolat
    1905 mots | 8 pages
  • tpe sur le chocolat
    5906 mots | 24 pages
  • Marché du chocolat
    3554 mots | 15 pages
  • Le segement du chocolat
    5988 mots | 24 pages
  • Cote d'or
    2464 mots | 10 pages
  • Le chocolat
    14957 mots | 60 pages
  • Le marche du chocolat en france
    9011 mots | 37 pages
  • La maison du chocolat
    22267 mots | 90 pages
  • art culinaire
    9329 mots | 38 pages