Le commentaire de l'acte ii, scène 5 de l’oeuvre la guerre de troie n’aura pas lieu.

Pages: 6 (1252 mots) Publié le: 13 décembre 2012
Le commentaire de l'acte II, scène 5 de l’oeuvre La Guerre de Troie n’aura pas lieu.

L’extrait étudié appartient au genre théâtral ; il s’agit, en effet, d’une pièce de théâtre écrite en 1935 avant la Seconde Guerre mondiale. L’auteur est Jean Giraudoux, il est né en 1882 et décédé en 1944. Il s’agit d’un écrivain français qui a participé à la Première Guerre mondiale et qui s’est engagécontre la Seconde Guerre hitlérienne. Ses œuvres les plus célèbres sont Electre, Pleins pouvoirs, Cantique des cantiques et, bien évidemment, l’œuvre dont est issu l’extrait étudié : La Guerre de Troie n’aura pas lieu, qui se situe dans l'acte II, scène 5 donc au début de la pièce.
Giraudoux en écrivant cette oeuvre craint la montée du pouvoir nazi mais ne pourra pas empêcher les portes de laSeconde Guerre mondiale de s'ouvrir. Giraudoux profite du mythe d'Hector pour le moderniser comme beaucoup d'auteurs au début du XXème siècle. La pièce met en valeur le pacifisme de l'auteur qui dénonce la Seconde Guerre mondiale arrivant.

Cependant, le lecteur connaît déjà l'intrigue ; il est au-dessus du personnage car il sait que la guerre aura lieu.
Comment l’auteur arrive-t-il a fairepasser sa vision de la guerrre ?
Cet extrait est compose de deux grandes repliques dites par hector, il montre dans la premiere la honte de Hector d’etre vivant, et dans la deuxieme les morts braves, et peureux.

Héctor est placé « au pied des portes ». Il est dans une position symbolique, celle de l’orateur, général de troupes, qui est chargé à contre cœur de faire l’éloge des soldatsdisparus.
Dans la 1ere partie du discours au mort, Hector s’adresse directement aux morts, avec un ton abusif, déplacé. Il utilise pour cela 2 paradoxes.
« vous qui ne nous entendez pas », « écoutez »
« vous qui ne voyez pas », « voyez »
Ce sont deux contradiction logiques car un mort ne peut ni entendre ni voir.

Hector a honte d’avoir survécu à la guerre, et il ne sait pas si les morts de laguerre sont vus différemment des autres morts. Il dit « C’est ici que j’ai honte. Je ne sais pas si dan la foule des morts on distingue les morts vainqueurs par une cocarde ».
Cocarde : insigne de couleur porté par les militaires pour différencier leur régiment d’origine.
Oxymore : « les morts vainqueurs ». Seules les personnes vivantes peuvent vaincre.
Ici, Hector passe du « nous » au « je ». Ilpasse ainsi du chef de guerre à l’homme ordinaire. Il affirme sa honte d’être vivant et ignore complètement tout de la mort.

Hector reconnaît que les vivants n’ont gagné qu'une seule victoire, c'est d'avoir échappé à la mort. Il dit : « Les vivants vainqueurs ou non, ont la vrai cocarde, la double cocarde. Ce sont leurs yeux. »
Par cette phrase, Hector reconnaît que le fait de voir est le seulmérite d’avoir échappé à la mort. On voit aussi qu’il reprend le premier paradoxe ou il disait que les morts ne voient pas donc par conséquent, ceux qui ont des yeux, sont forcément les vivants.

Et que le fait d'être vivant n'a qu'un seul privilège, celui de goûter aux joies de la vie.
Ceci est démontré par une anaphore avec la répétition du "nous". Ce nous désigne les vivants.
Hectorchoque les auditeurs en appelant les morts « mes pauvres amis ». Hector prend un ton familier et affectueux. Et en citant : « Nous mangeons, nous buvons…Et dans la clair de lune !… Nous couchons avec nos femmes…Avec les vôtres aussi… ». Il démontre ici qu’il n’est plus question de gloire ou d’honneur mais simplement du droit à la vie. Avec cette provocation, Hector critique le traditionnel respect duaux morts.
Les points de suspension à la fin de la 1ère partie, montre que Hector est un homme sensible, il n'arrive pas à finir ses phrases.

Demokos interrompt le discours d’Hector. Demokos ne saisit pas l’ironie et pense qu’Hector critique les morts. Il lui reproche même de ne pas respecter les codes des discours aux morts.
Quant à Priam, il dit à Hector d’achever son discours car les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le commentaire de l'acte ii, scène 5 de l’oeuvre la guerre de troie n’aura pas lieu.
  • La guerre de Troie n’aura pas lieu, de Jean Giraudoux, acte II, scène 5
  • Etude linéaire de l'acte i scène 1 de la guerre de troie n'aura pas lieu
  • Commentaire la guerre de troie n'aura pas lieu
  • Explication de texte la guerre de troie n’aura pas lieu giraudoux acte ii, scène 5 « discours aux morts »
  • La Guerre de Troie n'aura pas lieu.
  • La guerre de troie n'aura pas lieu
  • La guerre de troie n'aura pas lieu

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !