le constructivisme

Pages: 83 (20660 mots) Publié le: 14 juin 2014
 http://books.google.co.ma/books?id=tjikcbB8Jx0C&pg=PA60&lpg=PA60&dq=l%27anarchie+et+le+constructivisme&source=bl&ots=Sn4uuJACOD&sig=ImMWGpuL5kK4QvaQLD_o1m2tgss&hl=fr&sa=X&ei=AvuWU9nqNanb7Aa6hYDwDg&redir_esc=y#v=onepage&q=l'anarchie%20et%20le%20constructivisme&f=false


L’anarchie chez WENDT
Alexander Wendt, né le 12 juin 1958 à Mayence, est l’une desfigures de proue de l'application de la théorie du constructivisme social au champ des relations internationales. Wendt et d’autres chercheurs tels que Nicholas Onuf, Peter J. Katzenstein, Michael Barnett, Kathryn Sikkink, John Ruggie et Martha Finnemore, ont, sur une période de temps assez courte, adapté une école née en sociologie dans les années 1960 pour établir le constructivisme comme latroisième école de pensée en importance dans le domaine.
wendt partage avec les réalistes le principe que le système des États est en situation d’anarchie. Cependant, il nie le fait que cette absence de pouvoir central implique que les États soient obligés de demeurer dans une situation hobbésienne de conflit permanent pour survivre. Pour Wendt, la compétition violente n’est qu’une des nombreusesissues de la création d’un système d’États. Il arrive à cette conclusion en relativisant le matérialisme du néoréalisme et en mettant l’emphase sur d’autres variables comme les idées, les normes et la culture. En fait, l’intérêt national, l’identité et le concept même du pouvoir sont constitués par des idées. Par exemple, le fait qu’il n’existe pratiquement plus de guerre de conquête territorialeest une idée ou une convention qui fut remise en cause par l’Allemagne nazie.
Wendt défie le principe central du néoréalisme qui affirme que l’anarchie force les États à entrer en compétition les uns contre les autres pour assurer leur sécurité1. D’après le chercheur, le fait qu’un système soit conflictuel ou pacifique dépend non de l’anarchie et du pouvoir, mais d’une culture partagée. L’anarchien’a pas de logique intemporelle, elle revêt différentes formes culturelles à travers l’histoire. L’auteur distingue le temps hobbésien, du lockien et du kantien (du nom de philosophes influents). Ces différents états dépendent de la volonté des acteurs à soumettre leur comportement à différentes « règles » communément acceptée à l’intérieur du système. Parce que la conception qu’un État se faitde lui-même est en partie produite par les gestes diplomatiques de ses pairs, ils peuvent faire évoluer la structure par les gestes qu’ils posent.

Si l’anarchie est bien ce que les États en font, alors le réalisme encaisse un coup dur : les États ne sont pas condamnés par la situation anarchique de la sphère internationale à rechercher le pouvoir relatif et à provoquer constamment des conflitstragiques. Ils peuvent agir pour transformer la culture intersubjective qui constitue le système en consacrant à travers l’habitude des attitudes moins égoïstes pouvant assurer une paix durable.


‬



L’anarchie est ce que les états font d'elle : la construction sociale de la politique de puissance
Alexander Wendt
le débat entre réalistes et les libéraux a réapparues comme un axe deprétention en théorie des relations internationales.' renouvelable dans le passé autour de théories concurrentes de la nature de l'homme, le débat est plus préoccupé aujourd'hui avec la mesure dans laquelle action de l'état est influencé par "structure" ( l'anarchie et la distribution de l'alimentation) versus "processus" (interaction et apprentissage) et les institutions. Est-ce que l'absence depolitiques centralisées pouvoir forcer les états à jouer compétitif la politique de puissance? Pouvez régimes internationaux surmonter cette logique, et dans quelles conditions? Ce que dans l'anarchie, c'est donné et immuable, et ce qui est susceptible de changer?
Le débat entre "neorealists" et "néolibéraux" a été fondée sur un engagement partagé à l'égard de " (ra- tionalisation~m. "~ comme...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Constructivisme
  • Constructivisme
  • Constructivisme
  • Le Constructivisme
  • Constructivisme
  • constructivisme
  • constructivisme
  • Constructivisme Russe

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !