Le déni de grossesse

Pages: 11 (2519 mots) Publié le: 27 mars 2013
Camille Delatte Collège du Christ-Roi


6e A














Travail de synthèse :


  « Le déni de grossesse »








[pic]

















Madame Antoine

Travail de recherche sur:



Le déni de grossesse






I. Introduction


II. Le déni degrossesse, c’est quoi ?

a) Sur le plan psychologique
b) Sur le plan corporel

III. Un profil type ?


IV. Les causes ?


V. Les conséquences ?


VI. Que faire face à cette situation ?

a) Comment aider la maman ?
b) Comment aider l’enfant ?

VII. Conclusion




I. Introduction

Porter un enfant sans le savoir pendant 6,7 voire 8 mois et même parfois jusqu’au jour del’accouchement. Cela vous semble impossible ? Fou ?

Le déni de grossesse bouleverse notre logique, nos préjugés, mais il est pourtant un phénomène courant dans notre pays et dans le monde entier. De fait, il représente de 50 à 60 cas avérés par an en Belgique ; et plus de 1000 cas par an en France. Cette situation est source de souffrances physique et psychologique pour la mère; mais pasuniquement car cela peut même aller jusqu’à la mort de l’enfant. Paradoxalement, le déni de grossesse n’est pas qualifié comme une pathologie dans le monde médical. Comment est-ce possible ? Pourquoi ce phénomène n’est-il pas considéré comme une maladie ? Faisons le point sur cette situation courante mais hélas encore fort méconnue.


II. Le déni de grossesse, c’est quoi ?


a) Sur le planpsychologique

Le déni de grossesse est une réalité de non-prise de conscience de la grossesse. C’est comme si le psychique influençait notre corps à ne pas montrer les signes que l’on peut percevoir lors d’une grossesse. Cette situation peut avoir des incidences graves sur le mental de la mère mais également sur celui de l’enfant. De fait, ces femmes devront accepter le processus maturatif de lagrossesse en un temps extrêmement court. C’est parfois si difficile pour des femmes d’accepter cette grossesse, même en ayant des preuves à l’appui, qu’elles continuent une forme de déni, refusant d’accepter la réalité.

C’est le cas de Clarisse, une jeune femme qui continue à dire qu’il est impossible qu’elle soit enceinte alors qu’elle vient de passer une échographie où l’on voyait très clairementla présence d’un enfant. Pendant tous ces mois de déni, la femme enceinte ne se rend pas compte de son état et prive d’existence son bébé. Il existe deux types de déni : le déni partiel, c’est-à-dire que la future mère reconnaît son état avant l’accouchement et le déni total qui est un état d’inconscience jusqu’au jour de l’accouchement. Mais on ne parle réellement de déni de grossesse qu’àpartir du 4ème mois. En effet, avant cette date, il est difficile d’avoir une représentation de son enfant. La plupart des femmes disent qu’elles sont enceintes mais pas encore qu’elles attendent un bébé.



b) Sur le plan corporel


Un corps dans le déni ne se modifiera presque pas. C’est comme s’il se soumettait aux ordres du mental qui lui ordonne de supprimer tout signe de grossesse.De fait, cette femme ne connaîtra pas les nausées des premiers mois, ni la fatigue que peut causer le poids du bébé. Elle continuera même dans la plupart des cas à avoir ses règles. Elle vivra sa vie habituelle en faisant du sport parfois de haut niveau ou des travaux fatigants si son activité professionnelle l’exige. Certains médecins soulignent quand même le fait que, dans cette situation, leventre est plus rond et que la femme peut prendre de 3 à 4 kg. Mais dû à l’absence des autres signes de grossesse, ces femmes ne feront pas le lien entre cette prise de poids et le fait qu’elles puissent attendre un enfant.

Comment un enfant peut-il se développer dans de pareilles circonstances ? Cela est dû au fait que l’utérus va se positionner différemment. En effet, au lieu de se situer...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Déni de grossesse
  • DENI DE GROSSESSE
  • Le déni
  • Déni
  • la grossesse
  • La grossese
  • Grossesses
  • La grossesse

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !