Le détour est –il liée à l’intelligence ?

2026 mots 9 pages
Synthèse

Introduction :
Problématique : Le détour est –il liée à l’intelligence ?
Telle est la question que nous propose ce dossier.
Ce dossier est constitué de quatre documents :
- Le premier document, d’Eric-Emmanuel SCHMITT en 2008. Ce document est extrait du roman Ulysse from Bagdad et édité par Albin-Michel.
- Le second document, d’Eugen VON BOHM BOWERK écrit en 1929 tiré de la Théorie Positive du Capitalisme à été édité par Marcel GIARO.
- Le troisième document tiré d’une présentation d’un article de l’Encyclopédie WIKIPEDIA publié en décembre 2008. Cet article s’intitule la théorie du détour.
- Le quatrième document est composé de deux illustrations (Gravure A et Gravure B) extrait des Compte de ma Mère l’Oye, de Charles PERRAULT. Ce sont des illustrations pour « Le petit Poucet ».

I. L’utilité du détour.

A. Les conditions pour un détour.

Pour démontrer que le détour est utile, il faut avant tout chose savoir quelles sont les conditions de ce détour : les avantages et les inconvénients. Le premier document du dossier veut nous le montrer au travers d’une histoire mettant en place deux catégories de d’émigrant. L’une des catégories étant les bons émigrants et l’autre les mauvais émigrants. Cette histoire va nous amener à comprendre qu’avant de partir il faut savoir à quelle catégorie on appartient et donc connaître les conditions de cette émigration. Cette condition du détour amène à une intelligence qui nous empêcherai d’agir sans réfléchir et de faire des actions regrettables.

B. Le détour : un outil.

Le détour peut-être vu également comme un outil soit qui serait utile ou au contraire qui pourrai nous ralentir. Il peut être vu comme un outil qui nous permettrai d’avancer dans un travail ou encore qui nous permettrai de gérer notre orientation dans l’espace.
Les documents 2 à 4 nous le montre. Le document 2 montre que le détour peut-être un outil utile mais nous montre aussi qu’il peut-être un fardeau pour la vie de tous les

en relation

  • Intéligence emotionnelle
    2347 mots | 10 pages
  • Art et imagination
    2395 mots | 10 pages
  • Sqss
    3982 mots | 16 pages
  • La démonstration scientifique
    16192 mots | 65 pages
  • Bergson : la conscience et la vie
    1477 mots | 6 pages
  • Bergson conscience et vie
    20595 mots | 83 pages
  • Fonction de la prise de conscience, non comme introspection mais bien comme conduite, dans le développement des structures intellectuelles
    2007 mots | 9 pages
  • La philosophie
    4347 mots | 18 pages
  • corrige bac de francais 2010 métropole
    3939 mots | 16 pages
  • Analyse du conte le gigot devin
    3204 mots | 13 pages