Le discours de la méthode de descartes

Pages: 11 (2517 mots) Publié le: 2 juin 2010
DISCOURS DE LA METHODE
Descartes

Contexte :
Descartes écrit le Discours de la méthode en 1637, alors que la science est en plein essor. Cette nouvelle génération de chercheurs et d’érudit prend ses distances avec l’enseignement traditionnel et n’hésite pas à écrire en langue vulgaire (Descartes écrit le Discours de la méthode en français.) Les sciences se constituent peu à peu commedisciplines indépendantes, le rationalisme scientifique s’impose de plus en plus.

1ere partie:
Descartes insiste d’abord sur le fait que tous les hommes sont dotés de bon sens ou de raison. Le bon sens est inné et c’est grâce à lui que l’on peut distinguer le vrai du faux. L’inégalité résulte non pas de degrés inégaux de raison mais du mauvais usage de celle-ci. Mais pour bien conduire le bonsens, une méthode est nécessaire. Cette méthode vise l’établissement d’une morale définitive accessible a tous. Descartes agit selon des règles inspirées des mathématiques et poursuit la recherche du vrai. La connaissance se fait grâce à une méthode et ne doit plus être livrée au hasard car elle pourrait alors se révéler fausse. Descartes veut éviter l’erreur et pour cela il se montre critique parrapport à l’enseignement qu’il a reçu. C’est un enseignement théorique qui ne lui permet pas de mieux conduire sa vie. On lui a appris des théories qu’il n’a pas expérimentées lui-même et il n’a aucune garantissant la vérité de ses principes. L’ancienneté d’un savoir fait autorité et est présenté comme une preuve de vérité. Rien n’est plus sûr que sa propre expérience. Descartes montre que lesavoir et la connaissance ne relève pas de l’érudition. Ainsi, la première étape de la méthode consiste en un doute. Seul les mathématiques sont certaines et fournissent une vérité. En effet, selon Descartes, la science doit faciliter la vie humaine en permettant une aisance intellectuelle qui nous permet d’agir. Descartes entend élargir les principes irréfutables sur lesquels reposent lesmathématiques à la morale.

2ème partie :
Le vrai ne se déduit pas d’affirmations déjà tenues pour vraies. L’exemple de l’architecte montre que l’unité des bâtiments qu’il a lui-même conçus est supérieure à la succession de constructions disparates. En morale, comme en architecture, on ne construit rien de solide sur des fondements établis par d’autres. Ainsi le désordre de nos pensées vient de ce queles précepteurs ont enseigné. Toutefois Descartes montre qu’il ne s’agit pas de tomber dans un scepticisme absolu : la morale et la vie quotidienne ont besoin de certitudes.
Il faut savoir remettre en question ce qui nous a été enseigné tout en étant capable de conserver ce que l’on juge vrai. C’est pourquoi cette méthode n’est pas bonne pour tous car tout le monde ne possède pas cetteaptitude. Descartes montre également que l’ancienneté et la croyance ne sont pas signes de vérité. La méthode proposée veut donc éviter les défauts des sciences et de la philosophie alors enseignés qui ne démontrent pas leurs théories. Le risque est de ne jamais connaître par nous même si on inculque dès l’enfance des théories admises pour vraies. On doit être en mesure d’estimer la valeur du contenu del’enseignement. C’est pourquoi les ennemis de la connaissance sont les préjugés et la précipitation. La précipitation est d’autant plus dangereuse qu’elle nous fait reconnaître l’agréable comme le bien si bien qu’un bien apparent peut s’avérer être un mal à long terme.

Le second aspect de la méthode ne concerne plus la remise en doute des préjugés mais il s’agit davantage de découvrir lavérité. Pour cela, la prudence est nécessaire. Elle consiste à rejeter tout ce dont on doute. 4 règles sont alors distinguées :
* La règle d’évidence : on ne doit recevoir pour vrai que ce qui est évident. Or est évident ce dont on a une idée claire et distincte. Une idée est claire lorsqu’on aperçoit tous ses éléments et distincte si on ne peut la confondre avec aucune autre.
* La...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Descartes, discours de la méthode
  • Discours de la méthode descartes
  • Descartes- le discours de la méthode
  • Discours de la méthode /descartes
  • Discours de la méthode, Descartes
  • Discours De La Methode De Descartes
  • Discours de la methode de descartes
  • Le discours de la méthode descartes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !