Le gouvernement royal sous philippe-auguste

2406 mots 10 pages
Le gouvernement royal sous Philippe Auguste

I/ L’administration du royaume

A) Une révolution administrative

Pour échapper au morcellement, conséquence du système féodal, Philippe Auguste entreprend très tôt de mettre sur pied une nouvelle structure administrative lui permettant d'exercer directement son pouvoir sur le territoire. Il organise en fait ce système à l'occasion de son départ en croisade, afin de régler les questions d'organisation du pouvoir en son absence. Ce point sera traité plus précisément plus tard dans l’exposé. Le roi met dès lors en valeur les baillis, agent d'administration seigneuriale et officier d'épée ou de robe. Ils sont nommés par le roi, dépendent de lui et choisis parmi la petite noblesse et la magistrature et sont de véritables fonctionnaires au service de l'Etat. Ils sont chargés de rendre la justice, de contrôler l’administration au nom du roi, de percevoir les impôts, de recevoir les plaintes du peuple contre les seigneurs, mais aussi d'ébaucher une comptabilité du royaume. Par ailleurs, ils sont rémunérés directement par le souverain, et soumis à un contrôle très important, avec obligation de rendre des comptes trois fois par an. Les baillis, au début du moins, ne sont pas étroitement liés à une juridiction géographique, ce n’est que plus tard et après les conquêtes qu’apparaissent les baillages dont ils seront en charge. Les baillis sont assistés par les prévôts qui sont sous leur contrôle. Agent du Roi également chargé de rendre la justice et d'administrer le domaine qui leur est confié, ils sont rattachés à une zone précise, les prévôtés, où ils dressent des comptes locaux, jugent les affaires courantes (les baillis jugeant surtout en appel) puisqu’ils ne pouvaient juger que les roturiers, et seulement en première instance, certains cas leur échappant, comme le meurtre et la trahison.
Au niveau judiciaire, les baillis jugeaient et commandaient les nobles. Cependant, s’ils pouvaient casser la

en relation

  • L'accroissementdu pouvoir royal aux temps du système féodal
    3640 mots | 15 pages
  • Td droit
    433 mots | 2 pages
  • Le testament de philippe auguste
    1887 mots | 8 pages
  • Histoire médiévale xième-xivème siécle
    12420 mots | 50 pages
  • L'administration royale
    1071 mots | 5 pages
  • Les échanges et les villes médiévales
    2964 mots | 12 pages
  • TD n 2 Histoire des institutions
    7967 mots | 32 pages
  • Mémoire
    2905 mots | 12 pages
  • Paris au moyen age : essor, fonction et urbanisme
    1474 mots | 6 pages
  • CM Histoire ancienne
    26773 mots | 108 pages