Le jardin des swann - analyse personnelle

936 mots 4 pages
ANALYSE PERSONNELLE DE L’EXTRAIT « LE JARDIN DES SWANN » de l'ouvrage "Du côté de chez Swann" de Marcel PROUST

Cette phrase marque la fin du passage de la promenade chez les Swann. L’extrait se pose à la fin d’un passage où le narrateur faisait référence à l’empire de la nature. Pour introduire la phrase, Proust a usé d’une locution (c’est ainsi que) proposant ainsi plusieurs illustrations de l’idée relevée dans la phrase précédente. Proust a construit cette phrase en deux parties qui s’articulent autour du syntagme et que. Dans la dernière partie, l’auteur dépeint une nature qui semble prendre le dessus sur l’intervention humaine. Pour cela, il a utilisé de nombreuses figures de style et des champs lexicaux associés aux fleurs, à la monarchie, aux couleurs et au domaine aquatique. Proust plonge le lecteur dans une atmosphère idyllique et adopte un ton poétique.

Le syntagme ainsi que introduit une première illustration qui présente la personnification de la couronne qui s’est composée sur deux rangs (l.11) et existe par elle-même. Celle-ci ceint le front clair-obscur des eaux (l.11 et 12). L’auteur procède donc à une double personnification de la couronne, symbole de la royauté.
L’inversion du sujet et du verbe (…s’était composée…, la couronne naturelle,…) met en évidence la couronne, placée en incise, mais surtout la responsabilité de la couronne sur son existence. Sur le plan sémantique, Proust établit tout d’abord un contraste entre « pied » et « dominait » conférant ainsi de la vivacité à l’extrait et créant un effet de surprise, ce qui dirige l’attention du lecteur vers l’étang. Ensuite, Proust crée un contraste entre « artificiel » et « naturelle », affirmant ainsi la domination de la nature sur la création humaine. Cette image s’intensifie par le recours au champ sémantique de la royauté mais aussi de la nature. En effet, Proust s’appuie sur des exemples de fleurs (de myosotis et de pervenches) pour faire ressortir la couleur bleue, couleur

en relation

  • Marcel Proust
    3742 mots | 15 pages
  • Marcel proust
    2297 mots | 10 pages
  • Proust cours
    5653 mots | 23 pages
  • Analyse à la recherche du temps perdu
    5550 mots | 23 pages
  • Analyse doc swann
    405 mots | 2 pages
  • Proust
    69261 mots | 278 pages
  • Descriptif eaf1 (2011-2012)
    1947 mots | 8 pages
  • un amour de swann
    174789 mots | 700 pages
  • Français
    948 mots | 4 pages
  • 245 Proust A La Recherche Du Temps Perdu Resume
    47766 mots | 192 pages