Le kivu

3231 mots 13 pages
Acteurs
Acteurs internes
La guerre au Kivu est entretenue par les différentes causes du conflit. Dans ce conflit, il y a plusieurs acteurs important : le CNDP, le M23, le FDLR, les FARDC et bien d’autres petits mouvements qui n’ont que très peu d’importance par rapport à ces 4 mouvements.
Le CNDP :
« Ce mouvement politico-militaire est issu au départ de populations rwandophones, désignées sous l’appellation générique de « Banyarwanda » et plus précisément de leur composante tutsie « Banyamulenge ». Son chef, le général Laurent Nkunda, a justifié sa rébellion par la nécessité de protéger les Tutsis du Congo, dont la sécurité et les intérêts économiques apparaissent menacés depuis que la mise en œuvre des accords de Pretoria a modifié la configuration géopolitique de la nouvelle République Démocratique du Congo. » Le CNDP ou le congrès national pour la défense du peuple est un mouvement militaire qui est également devenu un mouvement politique. Ce mouvement viendrait du Rwanda, ce serait des Tutsi qui se protègent des Hutu car ces derniers ont commis un génocide contre les Tutsi. Leur chef était Laurent Nkunda, il est arrêté en 2009 au Rwanda. Et maintenant, grâce aux accords du 23 mars 2009, ce mouvement est devenu un mouvement uniquement politique. À la base, le CNDP voulait protéger les intérêts économiques des Tutsi mais ça a viré en guerre avec les FARDC.
Le M23
« Pour bien comprendre l’histoire de la rébellion qui gagne le Nord-Kivu, il faut remonter dans le temps et s’arrêter à la date du 23 mars 2009. (…) un traité de paix est conclu entre le CNDP et Kinshasa pour une transformation de la rébellion en parti politique et l’intégration de sa branche armée dans l’armée congolaise. Trois ans après, après une première mutinerie en avril, était créé en juin le Mouvement du 23-Mars. » Le M23 est un mouvement rebelle qui dit que les accords du 23 mars 2009 entre le CNDP et le gouvernement n’est pas respecté par ces derniers. Comme dit ci-dessus, le CNDP

en relation

  • Kivu
    13863 mots | 56 pages
  • Kibagisme
    536 mots | 3 pages
  • DEA Mwaka
    7899 mots | 32 pages
  • MONDE CONTEMPORAIN
    418 mots | 2 pages
  • Guerre kivu
    423 mots | 2 pages
  • El che guevara
    348 mots | 2 pages
  • Le plus grand drame est la surexploitation de la terre et les gaspillages qui continuent. les jeunes vont avoir affaire à un monde radicalement nouveau et j’espère qu’ils trouveront le chemin vers la solidarité et l’interdépendance.
    922 mots | 4 pages
  • Republique du congo
    2679 mots | 11 pages
  • diapo ONU
    438 mots | 2 pages
  • Fiche de lecture kivu
    378 mots | 2 pages