Le lobbying

1651 mots 7 pages
LE LOBBYING

La nature de l'activité
Il n’existe pas de définition stricte du lobbying. Le terme lobbying dans un sens minimaliste, est restreint à la sollicitation de membres d’une assemblée parlementaire dans l’intention d’influencer la législation.

Une définition plus étendue inclut toutes les stratégies et techniques, directes ou indirectes, utilisées pour influencer la décision publique, que cette dernière soit de nature législative ou non (toute autre décision publique relative à un règlement, une politique, un programme gouvernemental, une subvention ou autre contribution, l’octroi d’un contrat).

D’une manière générale, le lobbying se définit comme l’ensemble de toutes les activités qui visent à influencer l’élaboration des politiques et les processus décisionnels des institutions. L’action de lobbying consiste donc à assurer et à exercer une pression constante sur une autorité publique décisionnelle (Gouvernement, Parlement, Administration étatique, Collectivité publique, etc.).

Le lobbyiste est l’interface entre la sphère politico-administrative et son commanditaire. Il contribue également à la diffusion, en direction de l’entité qu’il représente, de l'information émanant du monde politique. Les différents types de lobbying
Une multitude de techniques existent pour influencer les décideurs publics. Les trois principales techniques sont: le lobbying gouvernemental, le lobbying parlementaire et le grass roots lobbying.

> Le lobbying gouvernemental est une intervention directe auprès des ministres et des fonctionnaires. En recourant à ce type de lobbying, on cherche à intervenir en amont du processus législatif lors de la rédaction d’un projet de loi ou au moment de la rédaction d’un règlement dont l’approbation relève de l’exécutif. Il sert aussi à influencer l’appareil gouvernemental.

> Le lobbying parlementaire s’exerce directement auprès des députés et des sénateurs, avec un focus sur les parlementaires les plus influents

en relation

  • Le lobbying
    322 mots | 2 pages
  • Lobbying
    2088 mots | 9 pages
  • Le lobbying
    626 mots | 3 pages
  • Lobbying
    11338 mots | 46 pages
  • Lobbying
    2039 mots | 9 pages
  • le lobbying
    936 mots | 4 pages
  • lobbying
    2881 mots | 12 pages
  • Lobbying
    4236 mots | 17 pages
  • Le lobbying
    1016 mots | 5 pages
  • Lobbying
    4146 mots | 17 pages