Le lys dans la vallée

Pages: 5 (1064 mots) Publié le: 5 décembre 2011
Description texte : La promenade en barque. p253-254 Rapport étroit entre les personnages et la Nature. Série d'ambiguités et d'oppositions => lutte des personnages et calme de la nature. Evolution du texte vers l'émergence d'une harmonie commune, d'une unité conquise sur la désunion. Dépassement des contradictions, unis ce qui est initialement séparé. Se traduit par des oppositions lexicalesou un lexique de l'union et de l'unification. Par référence à Platon, la "créature rêvée" est l'androgyne. Ce texte sur l'union cherche à créer toutes les figures possibles de la fusion, de la réunion des contraires. Union entre le tumulte sentimental et la paix naturelle. Union des hommes eux-mêmes par l'association du "nous". Fusion de toutes les formes d'art (la poésie, la peinture, la musique)=> Tous les degrés de la création (créature + artistique). Extrait qui commence par "Nous sortons par la petite porte" => Henriette, Félix et Madeleine (trinité familiale). Après : "le calme de la Nature qui marche insouciante de nos luttes" => nous en action. "n'exerce-t-elle pas sur nous un charme consolateur ?" => Un nous collectif (les hommes et les femmes en général). On passeinsensiblement du "nous regardions les herbes" puis d'un nous complètement général. Le "nous" devient aussi le "nous" des deux amoureux ("volupté" etc ...), la nature les aides les apaises. Renvoit donc à deux personnes, Madeleine est exclue. Madeleine est une métaphore, elle est la "vivante expression des âmes", elle représente la fusion des êtres, le bonheur, de la communion des âmes. C'est uneentité qui représente ce qu'éprouve les autres. D'un côté, le masculin et le féminin vont fusionner et de l'autre côté, ça va être cet être unique que sont devenus Félix et Henriette communiant avec la nature avec en face d'eux Madeleine, représentant presque le fruit de leur amour. Métamorphose radicale et à la fin, de l'extrait, le "vous" de la destinataire domine plus, avec un "nous" qui continueà s'affirmer. Trio à la fin du texte avec le "nous" face au "vous" de Natalie qui est donc le tiers exclu.

Suite commentaire p252-253 : motif de l'union avec la réciprocité des sentiments et de la nature. L'harmonie est à conquérir. Effacement progressif de la dualité des consciences individuelles, dépassement de l'habilité des sentiments. Influence de la nature va conduire ces consciencesséparées à s'unir de manière entière. Plus encore, au delà de l'union de ces deux consciences, cette union gagne la nature entière. Elévation dans les airs, on a ici une représentation des 4 éléments. Le paysage n'est plus individualisé (la rivière) -> déplacé par une représentation plus vague dûe aux principes élémentaires (Les 4 éléments). On obtient un idéal contemplatif -> Inspiré parRousseau, Les rêveries du promeneur solitaire. Paysage suprême. La nature est portée au-delà de ses limites physiques. Aussi un dépassement du principe de contradictions : spiritualité/physique - fraîcheur/chaleur "la comtesse ôta ses gants et laissa tomber ses belles mains dans l'eau comme pour rafraîchir une secrète ardeur" -> Tous ce qui semblait s'opposer jusqu'alors est réconcilié.Parole/silence "ses yeux parlaient ; mais sa bouche, qui s'entr'ouvrait comme une rose à l'air, se serait fermée à un désir". Le verbe "s'entr'ouver" -> montre un amour spirituel, la sensualité est présente mais elle est dépassée. Renvoit à l'humanité toute entière, un absolu sentimental. Idéal de la représentation des sentiments. Inscrit ces créatures dans la totalité de la création. C'est sous l'optiqued'Henriette (au contraire sous l'optique de Félix pour les bouquets)
Plan possible
I. Le mouvement de la contemplation : toujours ascendant (Les Contemplations, Victor Hugo). Importance des verbes sur la vision (regarder ...). Mouvement ascensionnel de la description et intégration des spectateurs dans le paysage. En même temps : intériorisation -> à chaque fois est mis en regard un...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le lys dans la vallée
  • Le lys dans la vallée
  • Le lys dans la vallée
  • Le lys dans la vallee
  • Lys dans la vallé
  • Lys dans la vallée
  • Le lys dans la vallée
  • Le Lys dans la vallée

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !