Le Misanthrope - Alceste a-t-il de bonnes raisons de détester le genre humain ?

Pages: 2 (738 mots) Publié le: 21 février 2015
Le mépris d'Alceste à l'égard de ses semblables est-il justifié, ou non ?
Plan :
Introduction : Alceste, le Misanthrope
« oui » : Un monde d'hypocrisie et une fausse honnêteté pour plaire
arguments+ exemples
« mais... » : Des propos généralisés et une amante toute aussi peu franche
arguments + exemples
Conclusion : Une société de compromission, mais une réaction excessive et des pensées tropgénérales

Molière, de son vrai nom Jean-Baptiste Poquelin, né en 1622 à Paris et mort en 1673 dans la même ville (durant une représentation du Malade Imaginaire), est un comédien, metteur en scène. Ilappartient au classicisme, et est connu notamment pour ses comédies (parfois « sérieuses »), comme L’École des Femmes (1662), Dom Juan (1665), Le Misanthrope (1666). Il a aussi écrit des farces (LesFourberies de Scapin, 1671) et des comédies-ballets (L'Amour Médecin, 1665).
Alceste, surnommé le misanthrope est un personnage emblématique de la célèbre pièce éponyme Le Misanthrope de Molière(1666), aussi appelée L'Atrabilaire Amoureux. Celle-ci raconte comment l'homme voit l'état d'esprit des gens de la haute société son époque, leur compromission et les mensonges qu'il profèrent, et montrel'hypocrisie de son « amante » (terme d'amour à l'époque, n'incluant aucune relation charnelle) Célimène.
Alceste semble par son surnom prédestiné à détester l'humanité entière : en grec, misos signifiehaine, et anthropos, l'homme. Il prône la franchise, et le courage de dire ce que l'on pense.

Oui d'une part, on peut penser qu'Alceste a raison de détester le genre humain car dans la société où ilvit – mais aussi la société actuelle, hypocrisie est le maître-mot. Est exprimé le fait que l'on ne dit pas ce que l'on pense pour plaire : de nombreux exemples sont présents au cour de la pièce,mais le plus flagrant reste celui de la scène entre Célimène, et les deux marquis. La jeune femme, aussi en compagnie de sa cousine Eliante, Philinte, et Alceste, s'amuse à dresser un portrait...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • A quoi bon raisonner ?
  • Vingt-bonnes-raisons-de-patienter-face-a-la-calomnie
  • La pluralité des cultures est-elle un obstacle à l’unité du genre humain ?
  • La diversité des cultures est elle un obstacle a l'unité du genre humain ?
  • La pluralité des cultures est-elle un obstacle à l'unité du genre humain?
  • La pluralité des cultures est-elle un obstacle à l'unité du genre humain
  • La pluralité des cultures et t-il un obstacle a l'unité du genre humain
  • La pluralité des cultures est-elle un obstacle à l'unité du genre humain ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !