Le moi n'est pas maître dans sa propre maison

Pages: 7 (1536 mots) Publié le: 4 novembre 2009
Introduction:

La philosophie, en tant que discipline, existe depuis l'Antiquité grecque, c'est à dire depuis déjà trois mille ans. Elle est née grâce à un désir profond de l'être humain de comprendre le monde où il vit, la raison de son existence, les buts de la vie… Les "amoureux de la sagesse" (sens étymologique du terme philosophe) se sont, à cette époque lointaine déjà, penchés sur lesquestions du rôle du conscient et de l'inconscient, de leur influence sur les actions et la vie de l'Homme. Ces questions sont devenues particulièrement actuelles au lendemain de la première guerre mondiale. À cette époque, certains philosophes, Sigmund Freud notamment, ont tenté d'expliquer les raisons qui ont poussé l'être humain à se montrer aussi cruel et sanguinaire pendant la guerre. C'estdans ce contexte que Freud a affirmé que "Le moi n'[était] pas maître dans sa propre maison". Par cette phrase, le père de la psychanalyse voulait montrer que la partie consciente de l'Homme, n'est pas la seule à gouverner ses actions et pensées, qu'elle n'est pas maîtresse de son âme. La raison régit-elle complètement notre vie? Nous verrons que, si au premier abord, l'être humain semble êtreseul maître de soi même, sa raison peut parfois être dépassée par son propre inconscient, voire par des agents extérieurs.

I/ La raison, la conscience régit dans la plupart des cas la vie de l'Homme

1/ Tout d'abord, l'être humain est le seul apte à maîtriser sa pensée, Personne ne peut savoir ce que l'autre pense, personne ne peut empêcher de penser. L'être humain prévoit la grandemajorité de ses actions: il est capable de planifier, d'analyser ce qu'il a fait, de tirer des conclusions pour le futur. On peut donc dire que la majorité de ce qu'il fait est dicté par la raison même.

2/ La décision finale appartient à l'individu même. La majeure partie des actions accomplies par l'être humain sont pensées, planifiées. Même si ce n'est pas le cas, ou si quelqu'un l'oblige àaccomplir quelque chose, le dernier choix (obéir ou non, fuir ou rester…) appartient toujours à l'individus en question.

ex: L'Histoire connaît grand nombre d'exemples de gens qui ont su résister aux tentatives des régimes totalitaires de forcer l'ensemble de la population à adhérer à l'idéologie officielle, qui ont combattu contre ce qu'ils voyaient comme mal grâce à leur raison, à leur conscient.Ainsi dans le Journal d'Anne Frank il est question de familles hollandaises ayant caché une famille juive pendant l'occupation nazie. La propagande officielle les incitait à rendre cette famille aux nazis, ce qu'ils n'ont pas fait, malgré la menace d'être exécuté pour aide aux juifs... Dans ce cas la décision finale n'appartenait qu'aux familles hollandaises en question. La raison a triomphé:elles ont aidé Anne Frank et sa famille, malgré la propagande et les interdits.

Si la raison est bien souvent maîtresse de nos actes, certaines choses, cependant, lui échappent.

II/ Certaines choses échappent néanmoins à la conscience humaine

1/ En premier lieu, les maladies psychiques empêchent la partie consciente de l'être humain de fonctionner correctement. Le malade ne peut plusraisonner correctement, il est emporté par celles-ci : ses pensées (et donc ses actions) sont alors indépendantes de sa raison, qui ne peut plus rien contrôler.

ex: Ainsi, lors d'une maladie telle que la schizophrénie, la perception de la réalité est altérée ce qui entraîne des dysfonctionnements sociaux et comportementaux. La raison n'y peut plus rien, son activité normale est déstabilisée. Le"moi" n'est plus maître de l'Homme. Il en est de même dans le cas des dépressions: celui qui en souffre n'a plus la possibilité de voir les aspects positifs, il ne peut pas apprécier la vie, car sa maladie l'en empêche.

2/ En outre, l'instinct et l'intuition, qui sont régis par notre inconscient, échappent totalement au contrôle de la raison. L'Homme étant avant tout un mammifère, il possède...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le moi n'est pas maitre dans sa propre maison
  • Le moi n'est pas maître dans sa propre maison
  • Le moi n'est pas maître dans sa propre maison.
  • Etude de texte de freud : « le moi n'est pas maître dans sa propre dans sa propre maison »
  • Maitre de maison
  • Suis je maitre de mes propres pensées
  • le moi n'est pas maitre chez soi
  • Emprisonée dans sa propre maison

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !