Le monde intérieur freud

Pages: 5 (1081 mots) Publié le: 17 avril 2011
Freud
Abrégé de Psychanalyse

Freud est un médecin neurologue inventeur de la psychanalyse et penseur de l'esprit humain. Son plus grand travail consista à définir les phénomènes de l'esprit pour pouvoir soigner des patients atteints d'hystérie. Cependant ces travaux, outre leur valeur médicale représentent une grande ouverture dans la philosophie sur la conscience.
Comment donc s'organisenotre esprit, quelles sont les structures psychiques qui nous permettent de posséder un entendement ?

Notre description des phénomènes du monde intérieur est erronée. La seule façon de les expliquer est de les décrire isolément ou successivement, alors qu'ils interagissent ensemble de façon simultanée ce qui fait que nos raisonnements s'en trouvent imprécis et incomplets.

Avant le surmoiAvant 5 ans, le moi : ce que l'on pense, ce dont on est conscient, se contente de satisfaire le ça : les désirs et les pulsions et de recueillir le maximum de perceptions du monde extérieur tout en veillant à ce que l'un et l'autre n'entrent pas en conflit. C'est à dire : soit que le ça ait du déplaisir à cause du monde extérieur, soit parce que le monde extérieur (les parents) réprouvera les désirsdu ça. Les actions du moi sont en effet définies par le besoin de concilier le monde extérieur et le ça tout en évitant de se laisser écraser ou envahir par l'un ou l'autre. Ces actions visent à se créer une banque de donnée d'expériences (comme le sens de la texture, la chaleur...) et de vécu (rejet, amour, plaisir déplaisir...) dans le but de pouvoir les réutiliser à son avantage.

Apparitionet fonctionnement du surmoi
A partir de 5 ans, une partie du monde extérieur est assimilé comme intérieur. Une série de codes, de classifications qui étaient auparavant données par des instances extérieures, les parents, forment une entité autonome qui impose son autorité sur les relations du ça vers le moi. Cette entité qu'on appelle communément la conscience est nommée « surmoi ».
Cependant, lesurmoi est une instance psychologique morale plus stricte et efficace encore que l'autorité parentale. En effet, le surmoi n'empêche pas seulement l'enfant d'agir de façon incorrecte mais interdit l'accès à la conscience aux pulsions et désirs qui ne respectent pas les codes assimilés depuis le monde extérieur.
Mais le surmoi est l'héritier du complexe d'œdipe. Effectivement, à l'image de cehéros tragique, le sujet se châtie lui-même. Si le moi assouvit un désir immoral qui lui est parvenu en échappant à la vigilance du surmoi par le biais des actes manqués, c'est le sujet qui subit la faute et qui s'en veut. La différence de rigueur du surmoi est du à la façon dont on a géré son complexe d'œdipe.
Plus, on a tenté de posséder son père pour la fille ou sa mère pour le garçon, plus ons'est heurté au rejet de ses parents. Plus fort est ce rejet plus rigoureux sera le surmoi. On liquide son complexe d'œdipe en s'identifiant aux parents et en intégrant les règles. Au lieu de craindre la punition, on craint la faute.
Puisque l'enfant ne peut posséder sa mère ou son père physiquement, il les possède en intégrant les règles qu'ils lui ont transmis, il possède leur morale pour obtenirleur affection.
En réalité, le moi entreprend de classer définitivement les pulsions et désirs du ça envers le parent concerné dans une catégorie « néfaste au sujet » parce que ceux ci n'apportent que déplaisir et perte d'amour dans le monde extérieur.
Afin de s'assurer l'amour qu'il est en mesure d'obtenir, l'enfant intériorise l'interdiction de l'inceste en se créant un « moi référant », unmoi idéal qui lui indique les codes à suivre pour recevoir le minimum de rejet et de déplaisir dans le monde extérieur. Ce moi c'est le « surmoi ».
Ce n'est donc pas l'éducation ou la vie en société qui régissent le sens moral. C'est le surmoi, instance supérieure qui connait tout de notre monde intérieur qui exerce ce rôle moralisateur.
L'enfant ne rend plus compte au monde extérieur, il se...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Page d'accueil » Psychologie » Freud La conscience m'isole-t-elle du monde ?
  • Moi, le moi intérieur
  • Freud
  • Freud
  • Freud
  • Freud
  • Freud
  • Freud

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !