Le mouvement ouvrier en europe au début du xxe

Pages: 5 (1025 mots) Publié le: 6 mars 2011
Le mouvement ouvrier en Europe au début du XXe

Les transformations économique ont conduit a une rupture de la société entre les classes dominantes et les classes dominées. Les classes dominés sont principalement composées des ouvriers d’usine qui connaissent des conditions de travails pénibles et dangereux et des conditions de vie médiocre. La question sociale va ainsi apparaître. Elle naitde l’exaspération des antagonismes des classes entre les prolétariats (classe sociale) qui prennent conscience de l’injustice sociale et sont de plus en plus nombreux a estimé que la plus value de leur travail leur est confisquée par les capitalistes.
Comment le mouvement ouvrier va-t-il s’organiser en Europe ?
I- les causes de la formation d’un mouvement ouvrier
II- la question socialeIII- la quête des droits sociaux

I- Industrialisation et mutations sociales qui sont les causes de la formation d’un mouvement ouvrier

L’industrialisation conduit à une déqualification des taches :
Avant : les usines employées des personnes qui avaient un savoir-faire reconnu
Le dvlp de l’industrialisation a conduit à un appauvrissement des taches
En effet, fonctionnement desmachines nécessite une main d’œuvre nombreuse sans qualification précise
* déqualification mal vécue par le monde ouvrier
* travail très monotone, anonymat

Des besoins grandissants de main d’œuvre
En France :
1850 : 1,2 million d’ouvriers et 2,5 millions d’artisans
1902 : 4,5 millions d’ouvriers et 900 000 artisans
à la fin du XIXe siècle : grandes industries mobilisent un nombrecroissant venu de régions de plus en plus lointaines (ex : Ruhr attire travailleurs de l’est de l’Allemagne et la lorraine des italiens)
* accepte de travailler pour un salaire très faible.

Les ouvriers ont des conditions de vie très difficiles :
- Précarité des ouvriers qui vivent dans la peur du licenciement ou du chômage
on remarque par exemple en Angleterre que les salariés bénéficientd’une amélioration forte de leur salaire (50% entre 1870 et 1914)
MAIS un ouvrier consacre environ 90% de son salaire à la nourriture, logement et chauffage
situation de très grande précarité et de très grande misère
Cependant : construction des cités ouvrières conduit a une amélioration de l’habitat
* des conditions de travail pénibles :
dureté de la vie dans l’usine (pénibilité et temps detravail)
allongement de la durée de travail (12 h au milieu du XIX) qui sera une des revendications principales des ouvriers
aggravation des risques liés au travail

Tous ces facteurs vont déboucher sur la question sociale.

II- La question sociale

Malgré une certaine amélioration de leurs conditions, les ouvriers développent un sentiment d’injustice, et la mise en usine permet de leur faireprendre conscience de leur destin commun
Le patron capitaliste devient l’ennemi de la classe ouvrière
* Pour Weber : ce qui fait la classe ouvrière c’est la conscience ouvrière, de partager des luttes et une histoire communes => sentiment d’identité.

L’organisation ouvrière :
Les classes dominées vont s’organiser seules pour conquérir de véritables droits sociaux
* le dvlp dusyndicalisme et création de parti ouvriers

Des organisations professionnelles aux syndicats :
Jusqu’au XIX interdiction en France avec la loi du Chapelier (1791) les corporations et toute coalition ouvrière ou patronale
Création des associations professionnelles de solidarité et d’entraide face à l’arbitraire patronal
* naissance du syndicalisme
* Au début du XXe : période de renforcementdes syndicats car ils obtiennent le droit des associations et il y a une percé de l’industrialisation et l’action syndical est orienté face à deux directions :
* face aux patrons et employeurs (améliorer les salaires et faire baisser la durer de travail)
* face à l’état (amélioration de la législation du travail, la durée du travail qui doit être plafonner, les conditions de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Corrigé dissertation : le capitalisme industriel et ses ouvriers, en europe, du xixe au début du xxe siècle.
  • Les avant-gardes historiques du début du xxe en europe
  • Les socialismes et le mouvement ouvrier en europe au xixème siècle.
  • Le mouvement ouvrier
  • Ouvrier europe
  • La xénophobie au début du xxè siècle
  • France début xxe siècle
  • Le fascisme en europe au xxe siècle

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !