LE PASSE DE L'homme est-il pour lui un fardeau?

699 mots 3 pages
La Liberté révèle sans doute l’aspiration humaine la plus intense, le désir de se soustraire à toutes contraintes et à toutes obligations. Elle est d’abord un idéal politique d’indépendance, puis une exigence morale d’autonomie et de libre arbitre, enfin une question métaphysique pour savoir si c’est la liberté ou la nécessité qui commande la nature humaine. L’essence même du passé est d’être révolue. Le passé ne peut être changé, ce qui a été l’est pour toujours. Le passé constitue l’Homme, le détermine. Nous essayerons dans un premier temps d’identifier ses deux notions complexes. Qu’est-ce qu’un Homme sans passé ? On peut chercher à oublier son passé, on peut le nier ou le refuser, on peut le réécrire, mais pas sans débarrasser. Et pour l’orphelin ou l’amnésique alors ? Le passé est-il une ornière à la liberté morale de l’Homme en tant qu’individu ? « Être » sans avoir de passé, permet de ne pas subir ce que j’ai été, de ne pas être limité par moi-même et ce qui m’entoure, d’être dégagé des déterminations dues à mon passé et qui limitent mon libre arbitre. Des régimes dictatoriaux peuvent également utiliser l’Histoire comme instrument d’oppression au service d’une idéologie promonocratique.

[...] Le passé implique un fardeau. Celui-ci n’est-il finalement pas préjudiciable à la liberté de l’Homme ? Le passé de l’individu a effectivement modelé son conscient et son inconscient. Or, si ce que nous sommes, ce que nous faisons, ce que nous pensons obéit à des mobiles inconscients, ne sommes-nous pas dans une situation où nous croyons nous décider pour des raisons que nous avons mûrement réfléchis, en fonction de ce que nous jugeons raisonnable, alors qu’en réalité ce qui nous fait agir nous échappe ? [...]

[...] Mais qu’est-ce que la liberté morale ? Et bien c’est le fait d’avoir la responsabilité de ses actes et la possibilité de choisir entre le bien et le mal. Pour les Stoïciens, une volonté libre a la capacité de résister à la torture ou la tyrannie du

en relation

  • Le corps est il un fardeau pour l'homme
    3156 mots | 13 pages
  • Faut-il oublier le passé pour se donner un avenir ?
    808 mots | 4 pages
  • Faut-il oublier le passé pour se donner un avenir ?
    603 mots | 3 pages
  • Suis-je ce que j'ai conscience d'être?
    1478 mots | 6 pages
  • at on besoin d'apprendre à être libre dissertation
    1550 mots | 7 pages
  • La confiance en soi
    716 mots | 3 pages
  • Guide d'entretien d'embauche
    424 mots | 2 pages
  • L'espace francophone, pourquoi ?
    1725 mots | 7 pages
  • Question de corpus
    704 mots | 3 pages
  • ANALYSE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE
    636 mots | 3 pages