Le patriotisme sénégalais mythes ou réalité

Pages: 10 (2432 mots) Publié le: 4 août 2011
Le patriotisme Sénégalais mythes ou réalité.
« Le patriotisme, c’est aimer son pays. Le nationalisme, c’est détester celui des autres ». Charles De Gaulle.
« Aux yeux du monde, nous devons être prêts maintenant à entreprendre ce changement. Nous prouverons ainsi à tous, que nous entamons graduellement notre renaissance afin de remettre sur les rails ce pays meurtri. Notre alliance interethniquene sera féconde que si nous nous tournons vers l'avenir en laissant derrière nous un passé colonial, tout en acceptant notre part de responsabilité afin d'embrasser notre destinée ». Cheikh Anta Diop
Parler de patriotisme c’est tout d’abord de faire une différence essentielle entre patriotisme et nationalisme. Si le nationalisme est une idéologie destructrice, le patriotisme fait que le citoyenfait tout le nécessaire dans ses comportements quotidiens pour montrer qu’il aime son pays et qu’il est prêt à tous les sacrifices pour que celui-ci soit le premier parmi les autres. Selon donc le dictionnaire ces deux mots ont des définitions différentes et potentiellement antinomiques. Tout dépend de ce qu’on décide de mettre dans le contenu de chacun de ses deux concepts.
• Le nationalisme estune doctrine qui vise à privilégier très fortement l'intérêt national par rapport aux autres intérêts, qu'ils soient ceux des autres nations ou ceux des individus. Sous l'impulsion de certains gouvernants et dirigeants extrémistes de tous bords, qu'ils fussent fascistes, nationaux-socialistes, marxistes-léninistes ou anarcho-libertaires, le nationalisme a parfois dévié dans l'Histoire vers desmanipulations conduisant hélas au totalitarisme et à la guerre.
• Le patriotisme au contraire, n'est pas une doctrine politique, mais un noble sentiment d'appartenance à un pays, à une région, un village, des valeurs communes. Le patriote est fier de défendre les intérêts de son pays et des valeurs auxquelles il est attaché, y compris par les armes et au péril de sa vie, s'il ressent cela comme sondevoir d'homme et de citoyen.
Voila donc ce noble sentiment, cette volonté qui doit s’ériger en chacun de nous en dogme dans le seul but de faire de notre patrie le lieu où tout un chacun se plaît à vivre, de se sentir confortable chez soi. L’africain, le sénégalais en particulier a été aliéné par le colonisateur, les missionnaires de toutes sortes qui lui ont fait croire que ni sa culture nison histoire n’avait de valeur. Ainsi donc la seule chose valable c’est ce qu’on a appris de l’extérieur, particulièrement du colonisateur. Ainsi Cheick Anta Diop de dire que : « Les spécialistes africains doivent prendre des mesures conservatrices. Il s'agit d'être apte à découvrir une vérité scientifique par ses propres moyens, en se passant de l'approbation d'autrui, de savoir conserver sonautonomie intellectuelle jusqu'à ce que les idéologues qui se couvrent du manteau de la science se rendent compte que l'ère de la supercherie est révolue. La compétence devient la vertu suprême de l'Africain qui veut désaliéner son peuple ».
Par cette nouvelle vision des choses, on a perdu nos repères et c’est par tâtonnements qu’on essaie de se retrouver sur le bon chemin de l’esprit patriotique.Jusqu’à la nourriture qui a fait grandir nos ancêtres, on nous a fait comprendre que ce n’est pas bon ; dans la quête du salut dans cette jungle, le sénégalais a vu sa vie, ses pratiques et sa vision se modifier. Le seul objectif a été de rendre l’africain malléable à merci pour mieux le dominer et le coloniser au plus profond de lui-même. Par conséquent, l’éducation, les vertus ainsi que cet espritpatriotique qui ont motivé nos ancêtres dans la lutte contre les colonialistes sont remis au parking de l’histoire. Dans cette logique implacable de la défaite militaire nous avons aussi perdu nos âmes, et un peuple sans âme est un peuple appelé à disparaître ou à se renier.
Après les indépendances notre devoir était alors de relever un défi salutaire, celui de nous employer à donner à notre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les mythes et la réalité
  • Le pouvoir des médias mythes et réalités
  • Mythes et réalités de l'entreprise
  • « Congo, mythes et réalités »
  • Le bilinguisme, mythes et réalité
  • Réponse rédigée : l'engagement morale : mythes et réalités
  • Patriotisme
  • Patriotisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !