Le peuple dans Lorenzaccio

Pages: 8 (1793 mots) Publié le: 9 novembre 2013
Qu’est-ce qu’un homme seul ?
 
INTRODUCTION
a.    Solitude comme destin même de l’homme : concept qui garde sa pertinence quels que soient les types d’existence considérés : de l’artiste à l’autiste, de l’ermite au misanthrope, du Prince au clochard, de Dieu (solitaire en sa perfection) jusqu’au damné (enfermé dans l’abandon)…
b.    Analyse conceptuelle : entre l’inégalable et l’abandonné.Election et déréliction. La séparation de ce qui est autonome et parfait / l’abandon de ce qui est misérable et insuffisant. Un diamant solitaire / Une solitude (bien à l’abandon). [distinction qui sera utile plus tard de l’isolement et de l’esseulement]
c.     Solitude qui par ailleurs semble contrevenir à l’essence même de l’homme : lieu commun philosophique de l’existence communautaire etpolitique de l’homme. L’homme aurait une vocation relationnelle : la solitude le détruit.
d.    D’où un paradoxe : la solitude semble simultanément être la condition même de l’homme et l’obstacle qu’il doit surmonter pour ne pas succomber à la déréliction.
e.     Problématique : sommes-nous faits pour la solitude ? La solitude est-elle bien notre destination ?
 
 
 
I.      L’homme est un êtrerelatif et donc relationnel, un être social, politique, un être de dialogue. La solitude le défait ou le contrefait : l’humanité est impensable dans la solitude, elle ne se constitue que dans la communauté. L’homme seul est un damné ou un paria isolé.
a.    L’être dialogique de l’homme : l’identité comme processus d’identification. Alcibiade. Dans la solitude « je » ne suis personne (Pessoa).b.    L’être politique de l’homme : Platon/ Aristote : sans Cité, l’homme est un moins que rien. S’il choisit la solitude l’homme se contrefait (le cynique), s’il subit la solitude, elle le défait (ostracisme). L’impasse de l’auto-télisme (autosuffisance, être à soi-même sa propre fin) qui ne convient qu’au divin (Dieu est seul à pouvoir supporter d’être All one, alone).
c.    L’isolement et ladéréliction détruisent l’homme : Robinson, « survivre, c’est mourir » ; perte de la verticalité, retour à l’immanence : l’homme seul est un serpent. La relation nous exhausse jusqu’à la verticalité. Seuls, nous sombrons dans l’inhumain.
d.    La solitude est l’enfer. L’enfer, c’est l’enfermement. Folie autistique : claustration en soi-même, solipsisme. Erasme, folie-philautie. Narcisse. L’unité pure,aucunement réfléchie dans la dualité, c’est le néant. 1=0.
 
Conclusion I : La solitude nous défait ou nous contrefait. Naufrage hors de l’humain. Naufrage hors de l’Etre : le chien cynique, le banni, Robinson qui végète dans les marais, le Narcisse autiste abîmé en lui-même…
 
TRANSITION I/II
 
a.    Distinction entre isolement et esseulement : l’être relationnel de l’homme n’abolit pas lasolitude, mais il la déplace. La solitude morale commence à deux. Famille/Fête/Foule. La relation ne fait pas cesser la solitude, mais elle la transpose. La solitude la plus authentique commence dans l’existence collective ; c’est là où advient la souffrance que l’essentiel soit incommunicable. Le cynique s’isole pour échapper à la solitude de l’hypocrisie des convenances sociales ; il troquel’isolement choisi contre l’esseulement subi. C’est-à-dire : à ceux qui pensent conjurer la solitude par l’existence sociale (stratégie de diversion), le cynique répond, « c’est vous qui êtes seuls dans le groupe, moi, isolé, j’endure la vérité de notre nature » : celui qui est isolé n’est plus seul, celui qui pense ne pas être seul, est en fait celui qui l’est authentiquement.
b.    D’autre part, c’estbien la solitude et l’isolement qui préparent la rencontre, qui ménagent la possibilité de la relation. Autrement dit, c’est d’être et de se savoir solitaire que l’homme se trouve relié. Robinson seul, peut rencontrer Vendredi. La solitude est une condition initiatique d’existence.
 
Donc : La solitude n’est à l’évidence pas la destination de l’homme (on ne souffrirait de rien si on ne...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Représentation du peuple dans lorenzaccio
  • Le rôle du peuple dans Lorenzaccio
  • Lorenzaccio
  • Lorenzaccio
  • Lorenzaccio
  • lorenzaccio
  • le peuple
  • Lorenzaccio

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !