Le plaisir

Pages: 7 (1639 mots) Publié le: 5 septembre 2012
Théorie générale de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie
J. M. Keynes

I. La réponse de Keynes aux classiques
A. La critique de la théorie classique

Pour les classiques, 2 U possibles : le U de frottement, dû aux défauts d’ajustement du marché du L, et le U volontaire, refus des ind de travailler au W d’équilibre.
Le W est égal au produit marginal du L (productivité) et aumontant qui permet d’attirer sur le marché du L le volume d’N nécessaire à la prod.

Keynes s’oppose à la théorie classique en citant 2 arguments :
• Les salariés sont victimes de l’illusion monétaire et ils n’ajustent pas leur cmpt au W réel mais au W nominal.
• Demande effective -> Niv de l’N -> Niv des W réels (ne résulte donc pas du marché du L).

Si le niv de l’N est trop faible, ilexiste un U involontaire (lié à une demande effective insuffisante) car certains ind accepteraient de travailler pour un W égal ou + faible. Il faut alors hausser la demande effective -> Hausse du niv de l’N -> Baisse de la productivité -> Baisse des W.

L’offre ne crée pas la demande contrairement à ce que disent les classiques, avec l’appui de Say, qui confirment que l’offre crée sa propre demande.B. La réponse de Keynes : le principe de la demande effective

La demande effective, constituée de la conso et de l’I, est le moteur de l’éco :
• Le rev résulte de tech, de ressources et du volume de l’N.
• La relation entre le rev et la conso dépend de la propension à consommer (part de la conso dans le rev).
• Les entrepreneurs ajustent la prod (et donc la quantité de md’o) à lademande effective.
• Le niv de l’N résulte de la fonction d’offre globale et de la demande globale.
• Le niv d’N détermine la productivité, qui fixe le W réel.
• Lorsque l’N hausse, il en est de même pour la dép de la conso.

Ce sont la propension à consommer et le montant de l’I nouveau -> Volume de l’N
-> Niv des W réels.

L’épargne et l’I sont forcément égaux car pour qu’une personnehausse son patrimoine, il faut obligatoirement qu’une autre épargne.
L’égalité suit la logique suivante : Rev = Valeur de la prod = Conso + I
Epargne = Rev – Conso.

C. Les déterminants de la conso et de la propension à consommer

Le principal facteur objectif est le rev.
Les hommes ont tendance à accroître leur conso lorsque leur rev augmente mais cette hausse n’est pas aussi grande quecelle du rev.
Donc quand le rev hausse -> Conso hausse -> Propension à consommer diminue.

Il ya d’autres déterminants - importants : les variations de la valeur du K pour la classe dirigeante, les variations de la pol fiscale et les prévisions concernant l’évolution des rev.

Il ya aussi des facteurs subjectifs, qui agissent sur les dép une fois le rev fixé.
Ces déterminants sont ceux quiincitent les agents éco à épargner plutôt qu’à consommer.

Pour les consommateurs :
• Constituer une réserve pour des risques éventuels ou prévisibles (Précaution)
• Bénéficier d’intérêt et de plus-value (Prévoyance)
• Pouvoir consommer davantage dans le futur (Calcul)
• Jouir d’une dépense croissante (Ambition)
• Jouir d’une sensation d’indépendance (Indépendance)
• S’assurer unemarge de manœuvre (Initiative)
• Léguer une fortune (Orgueil)
• Faire preuve d’avarice (Avarice).

Pour les ent :
• Désir de s’assurer des ressources pour réaliser un nouvel I futur sans avoir à emprunter
• S’assurer de ressources liquides pour être en mesure de faire face à un imprévu
• S’assurer un rev graduellement croissant
• Avoir le souci d’une prudence financière.

Tout celane signifie pas que le tît n’a aucun effet sur la conso ou l’épargne.
La hausse du tît favorise l’épargne au détriment de l’I, ce qui a des effets négatifs sur la prod, le rev et donc la conso et l’épargne.

II. L’incitation à investir

Les ent investiront tant que l’efficacité marginale du K est supérieure aux tît.

A. L’efficacité marginale du K

L’efficacité marginale du K est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le plaisir
  • Plaisir
  • Le plaisir
  • plaisir
  • Plaisir
  • Plaisir
  • Le plaisir
  • Le plaisir

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !