Le pouvoir et l'etat

Pages: 64 (15802 mots) Publié le: 18 septembre 2013
Le pouvoir et l’Etat



Une double liaison existe entre le pouvoir et l’État (§1) mais l’importance de ce dernier justifie une réflexion sur l’évolution de son rôle (§ 2).

§ 1. Une double liaison entre le pouvoir et l’État Depuis plusieurs siècles, désormais, le couple pouvoir-État, tantôt étroitement lié, tantôt séparé, préoccupe les penseurs et semble déterminer le destin des sociétés,sa prise en compte étant une donnée de fait qui s’impose aux hommes de la fin du xxe siècle. La liaison entre le pouvoir et l’État est double, en ce sens qu’il existe d’abord un pouvoir de l’État, ensuite des pouvoirs dans l’État. A. Le pouvoir de l’État Deux idées peuvent illustrer cette notion : a. L’État, une réalité essentielle 37 Universalité de l’État O L’État est un mode d’organisation deshommes avec une certaine répartition du pouvoir en leur sein. C’est une forme d’organisation humaine extrêmement perfectionnée - la plus perfectionnée que l’homme ait inventée à ce jour, selon certains auteurs. Certes, l’État n’est pas la seule forme d’organisation du pouvoir. Il est d’abord possible que le pouvoir soit attribué à d’autres institutions que l’État, que celui-ci soit inconnu. Lesbénéficiaires du pouvoir sont souvent, alors, les autorités religieuses. Dans ce cas la société est régie par des normes religieuses, vit au rythme des événements religieux. Les autres pouvoirs sont subordonnés au pouvoir religieux, qui décide seul de la paix ou de la guerre, des relations entre les hommes, de l’avenir de la société. Bien des sociétés anciennes ont fonctionné sous ce régime depouvoir. Celui-ci est d’autant mieux assuré qu’il est, précisément, de nature religieuse : le contester n’est pas se rebeller, mais commettre un sacrilège. Les pouvoirs modernes cherchent, de manière plus ou moins indirecte, à trouver un fondement quasi-religieux pour être moins contestables et moins contestés. Les bouleversements proviennent, le plus souvent, de l’extérieur, avec les guerres, levainqueur imposant un nouveau pouvoir en même temps qu’une nouvelle religion. L’organisation tribale est aussi une forme de société sans État. Dans la tribu, l’élément d’unité est constitué par le rapport à une souche originelle commune. L’organisation tribale est régie par des règles complexes qui déterminent la position sociale de chacun. Le pouvoir est réparti dans la tribu, et ce n’est qu’en tempsde guerre qu’un chef précis est désigné pour la défense de la survie du groupe. L’anarchie est une société sans État, elle est, par définition, la négation du pouvoir de l’État assimilé, avec de bonnes raisons, au pouvoir le plus contraignant, considéré comme la quintessence du pouvoir. L’anarchie n’est pas, au sens propre, le désordre, avec lequel elle est souvent confondue dans la languecourante. C’est une forme d’organisation sociale dans laquelle il n’existe ni chef ni propriété privée. L’anarchie c’est, en simplifiant et en résumant les théories anarchistes du xixe siècle, la suppression de tout gouvernement, l’organisation locale, la libre association. Du fait de ses caractéristiques très particulières, l’anarchie exerce depuis des siècles une grande séduction auprès d’une partie dela population, mais a aussi soulevé de violentes oppositions (notamment de la part des marxistes - cf. infra § 72). Par ailleurs, il est encore vrai de dire que l’État n’a pas toujours existé et n’existera peut-être pas toujours. Qu’il n’ait pas toujours existé est évident, compte tenu de ce qui a été dit précédemment : l’État est une organisation du pouvoir relativement récente au regard del’histoire de l’humanité. L’histoire de France nous offre précisément l’exemple d’une lente formation de l’État à travers la politique royale à partir du xive siècle. L’État n’existera pas toujours, c’est ce qu’affirment des doctrines politiques, notamment la doctrine marxiste : pour celle-ci l’État n’est qu’une forme transitoire, il est condamné tôt ou tard à disparaître. La société communiste...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'etat et le pouvoir
  • L'encadrement juridique des pouvoirs de l'etat
  • l'Etat et l'institutionnalisation du pouvoir
  • Les pouvoirs variables du chef de l'etat
  • L'etat et la seul qui détient le pouvoir
  • L'institutionnalisation du pouvoir: l'etat
  • Le pouvoir politique et l'etat (cours)
  • l'etat et le pouvoir politique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !