Le rôle du vêtement dans les œuvres impressionistes

1661 mots 7 pages
LE RÔLE DU VÊTEMENT DANS LES ŒUVRES IMPRESSIONISTES

L’exposition des chefs d’œuvres impressionnistes français de la collection du Sterling and Francine Clark Institute, actuellement présentée au Musée des Beaux-Arts de Montréal, est le résultat de la vie de collectionneurs d’un couple de passionnés. Une aventure menée par un américain fortuné, héritier de l’empire Singer, et d’une fille d’un tailleur parisien, Sterling et Francine Clark. Au-delà de leur position face à l’art et de leur goût pour l’avant-garde, c’est aussi cette sensibilité commune pour la mode qui rapprocha les mécènes et les artistes impressionnistes. Ces derniers partageaient en effet un intérêt particulier pour les vêtements qu’ils exposent dans de nombreuses toiles, allant même jusqu’à utiliser des robes de grands couturiers.

Nous pouvons ainsi nous interroger sur les rôles que joue le vêtement dans les œuvres impressionnistes et de quelle manière ils nous permettent de décrypter, en partie, l’iconographie de leurs auteurs?

Nous tenterons de répondre à cette question en corrélant histoire de l’art et histoire de la mode pour démontrer tour à tour les trois principaux statuts du vêtement dans les toiles impressionnistes.

Même si l’adage populaire soutient « qu’en me disant ce tu portes, je dirais qui tu es », le vêtement, reste avant tout un moyen de dissimuler son corps et de se protéger de l’environnement extérieur. Ainsi, et au-delà de tout message sous-entendu, les vêtements sont premièrement dans la peinture des éléments de décor des tableaux qui cachent les chairs. Sans réduire leur importance, il est important de rappeler que leur choix peut être primairement justifié par une cohérence artistique avec la scène illustrée en rajoutant des formes et, ou, de la couleur. En effet, plusieurs œuvres des peintres impressionnistes présentées dans l’exposition nous en démontrent cette utilisation. Chrysanthèmes de James Tissot, mit en annexe 1, apparait d’ailleurs comme un bon

en relation

  • La couleur bleu
    5176 mots | 21 pages
  • histoire de l'art
    5480 mots | 22 pages
  • Pass museum paris
    10299 mots | 42 pages
  • Volkswagen Blues
    13997 mots | 56 pages
  • esthetique
    18900 mots | 76 pages
  • Historiographie
    13080 mots | 53 pages
  • SoniaReginaVieira
    53824 mots | 216 pages
  • le japon et oeuvre nothomb
    48142 mots | 193 pages
  • Memoirekimprzybyla 141204070914 Conversion Gate01
    65924 mots | 264 pages
  • L Education Museale
    140344 mots | 562 pages