Le roman peut-il être un moyen d'accès à l'intériorité humaine ?

Pages: 5 (1166 mots) Publié le: 3 novembre 2010
Sujet : Le roman peut-il être un moyen d'accès à l'intériorité humaine ?

Le roman est un genre littéraire, caractérisé par une narration fictionnelle plus ou moins longue, où une place importante est lassée au développement de l’imaginaire, souvent dépeint grâce la création de personnages, de situations ou d’intrigues extraordinaires. A travers son récit fictif et singulier, le romancier nousoffre donc une certaine vision de ses personnages, de leur ressentis et de leur réactions. Cependant, si le roman nous permet de partager les pensés et les impressions des héros qu’il met en scène, peut-il aussi être un moyen d’accès à l’intériorité de l’être humain ? Nous expliquerons tout d’abord pourquoi le personnage romanesque nous donne un accès privilégié à l’énigme que représentel’intériorité humaine, puis nous verrons quels en sont les limites, avant de nous intéresser au portrait archétypal qu’il donne des individus.

La plupart des romans cherchent à expliquer le fonctionnement des sentiments humain ; leur ressort, leur logique et même leur conception. Ce genre littéraire propose avant tout une analyse psychologique et morale des personnages qu’il met en scène, dans le but depercer les mystères de l’intériorité humaine dans son ensemble. Son récit nous permet donc souvent d’analyser les édifications des sentiments humains, ce qui nous donne la possibilité d’apprendre à mieux nous connaître nous-mêmes... Nous pourrions nous pencher sur le roman d’analyse, dans lequel on retrouvera une excursion située au cœur des émotions de personnages souvent partagés entre l’amour etle respect des principes. Si nous prenons, par exemple, le roman de Mme de Lafayette « La princesse de Clèves », nous pourrons observer les réactions de Mme de Clèves et M. de Nemours, héros qui se heurtent à une passion violente et soudaine. Confus, tourmentés et honteux parfois, les personnages s’analysent eux-mêmes en observant le comportement de ceux qui les entourent. Grâce à cetteintrospection particulièrement lucide et austère le lecteur prend conscience des erreurs à ne pas commettre s’il veut vivre paisiblement.
Mais si le genre romanesque nous permet de si bien cerner les sentiments et les états d’âmes des personnages, c’est avant tout grâce à un procédé visant à multiplier les points de vus : En effet, le romancier peut librement alterner le statut de narrateur omniscient etinterne. Grâce à ces deux focalisations, nous pouvons avoir un aperçu différent de l’intériorité affective et morale des personnages. Ainsi, grâce à la focalisation interne, nous prenons connaissance des pensées les plus intimes des protagonistes, tandis que la focalisation zéro nous offre la possibilité de découvrir la partie «irréfléchie» de leurs émotions. Une fois ses deux points de vuscombinés, nous pouvons inspecter l’intégralité du cœur humain. Par exemple, dans le roman de Stendhal « Le rouge et le noir » nous retrouverons l’oscillation permanente entre ces deux focalisations, ce qui nous permet d’accéder à la totalité des émotions des personnages.

Mais le personnage romanesque n’en reste pas moins un cas spécifique, car il n’illustre qu’un homme, face à une certainesituation, dans un endroit précis et à un moment donné. Il ne serrait donc pas véridique de prétendre que la réaction, les sentiments et la perception des choses qu’il peut avoir pourrait s’étendre à une généralisation. Nous pouvons cependant affirmer que, s’il n’illustre pas une généralité, il retrace néanmoins une certaine connaissance de l’âme humaine, bien qu’elle ne soit que fragmentaire. Parexemple, Mme de Clèves, qui est une femme vertueuse du XVIIème siècle, n’aurait probablement pas la même réaction que Lizzy, la jeune héroïne du roman « Orgueils et préjugés » de Jane Austen, si elles étaient confrontées à un même bouleversement.
Mais bien que l’écart temporel et spatial diffère selon les romans, les personnages romanesques restent des protagonistes extraordinaires et singuliers....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Comment le roman peut il être un moyen d’accès à l’intériorité de l’être humain ?
  • Un acte peut-il être contraire à l’essence de la nature humaine ?
  • La lecture d'un roman peut elle selon vous etre comparée à un voyage ?
  • L'homme peut-il être humain sans autrui?
  • La vie humaine peut-elle ne pas être instituée ?
  • Un héros de roman peut-il etre mediocre
  • Hero de roman peut etre banal?
  • A quel moment le personnage de roman est un être humain capable de souffrir et à quel moment il est comme un être de...

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !