Le sémillon

Pages: 16 (3810 mots) Publié le: 3 mai 2010
I - PRÉSENTATION DU SÉMILLON

Histoire

Les origines exactes du sémillon sont peu connues. L’ampélographe Pierre Galet estime que le sémillon est apparu dans la région de Sauternes puis s‘est étendu au reste de la Gironde.
.
Il est déjà cité au XVIIème siècle. Au XVIIIe on le trouvait à Saint-Émilion et d’ailleurs, on l’a parfois appelé Saint-Émilion dans la région. Sa surface a cruparallèlement avec la renommée des vins liquoreux.
Durant la majeure partie du 19ème siècle, il fut le cépage le plus planté au monde.
Depuis l'après guerre 1939-1945, la montée en puissance des grands vins blancs secs, en particulier du sauvignon blanc B, la surface dévolue au sémillon B est en baisse.
De plus de 30 000 ha au début du XXème siècle, la surface plantée en sémillon estestimée à moins de 15 000 ha en 2008. Sa superficie s'est donc grandement réduite depuis, mais il est toujours un cépage blanc de prédilection dans de nombreuses régions.
En dehors de la France, le Sémillon est abondamment cultivé dans plusieurs pays du nouveau monde, notamment dans les régions de Hunter Valley et Margaret River en Australie. Il a été longtemps étiqueté à tort comme du Riesling dansces régions.

Géographie

À l'origine issu de la région de Bordeaux et du Sud-ouest, le sémillon s'est rapidement répandu dans le monde entier et fut à une époque, le cépage le plus utilisé au monde. Les principales zones de plantation sont le sud-ouest de la France, l’Australie, la Californie, le Chili et d’autres pays d’Amérique Latine et l’Afrique du Sud.

Bordeaux reste cependant sarégion de prédilection. Le sémillon est le cépage dominant des appellations Sauternes, Barsac, Monbazillac et des autres régions où l’on fait du blanc liquoreux ou moelleux. A Pessac-Léognan 20% du vignoble est consacré aux vins blancs secs, lesquels doivent contenir au moins 25% de sauvignon blanc. Ils sont souvent assemblés avec du sémillon qui apporte de la richesse, des aromes et donne un vincapable de vieillir des années.
Toutefois, les surfaces cultivées en France ont baissé de près de 50 % en 30 ans au profit de cépages plus « internationaux ».

En Australie, le sémillon de la Hunter Valley est beaucoup plus acide que le sémillon Français. Il a été longtemps étiqueté à tort comme du Riesling, plus précisément Hunter River Riesling. Les vignerons jouent donc sur le degré dematurité pour obtenir plus ou moins d’acidité.
Les vignerons australiens utilisent souvent le Sémillon pour contrer l'acidité du Sauvignon, ou pour donner du "mordant" au Chardonnay. Il est aussi utilisé pour produire des vins de dessert australiens dans le style du Sauternes. Il y a environ 17 000ha de sémillon en Australie.

En Californie, le sémillon est en déclin rapide. Il est généralementvinifié avec du sauvignon blanc. Les clones sont de mauvaise qualité et les rendements excessifs. Les meilleurs sémillons de Californie sont des vins moelleux de vendange tardive.

En Nouvelle-Zélande en 2008, le sémillon couvrait moins de 1% du vignoble. Le clone régional (UCD2) a des grappes lâches comme le sémillon de Californie (différentes des grappes compactes du Bordelais). Il est souventassemblé avec du sauvignon blanc. Un ou deux vins liquoreux intéressants ont été élaborés avec du sémillon.

Il y a moins de 50 ans, les trois quarts des vins blancs chiliens étaient des sémillons. En effet, en 1985 le Chili possédait 6195 ha de sémillon, mais en 2006 plus que 1727ha. Le déclin est continu, mais le cépage reste intéressant, grâce à ses rendements, pour faire du vin en vrac.En 1822, en Afrique du Sud, le sémillon représentait 93% de l’encépage du pays. C’était un cépage extrêmement populaire qu’on appelait ‘wyndruif’ (c’est-à-dire raisin à vin) ou ‘green grape’ (à cause de son feuillage vert vif). Aujourd’hui en Afrique du Sud le sémillon a pratiquement disparu. En 1997 il ne recouvrait plus que 1% du vignoble du Cap. En général le vin issu du sémillon sera...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !