le seigneur des anneaux

Pages: 27 (6595 mots) Publié le: 10 septembre 2014
L'oxygène avait disparu. La gravité semblait se multiplier au fur et à mesure que ses paupières se fermaient. Elle devenait un aimant de chair attiré par le sol. Il faisait une chaleur étouffante, une douleur vive lui avait pris les poumons et une main fantôme lui serrait sa gorge. Elle ne pouvait plus respirer.

Et soudain de la fraicheur ! L'enfer disparaissait mais sa poitrine était toujoursbloquée. Elle haletait et à chaque respiration le feu se rallumait en elle, pour la consumer.

Rauros qui tenait la carafe en argent dans ses mains observa l'elleth.

- Monseigneur, je crains qu'elle ne puisse plus respirer ! S'exclama-t-il ses yeux azur écarquillés.

Thranduil fit signe aux ellon de s'écarter. Il posa son doigt sur le diaphragme de l'inconnue et appuya légèrement. Ilétudia sa réaction. La pression de son doigt sur sa poitrine l'a faisait réagir, le nœud en elle se déliait. En une fraction de seconde, il approcha son visage de celui de la jeune-femme. Sa voix grave et pénétrante lui susurra à l'oreille :

- Lasto beth nîn, tolo dan nan galad. "Entends ma voix, reviens vers la lumière."

Un parfum aux fragrances florales, de menthe fraiche submergea Éden. Leslongues et douces mèches du roi lui caressaient le visage et apaisée, ses paupières moites moins pesantes, elle ouvrit les yeux à demi. Soudain, le doux parfum disparu. L'esprit encore embrumé par sa crise d'angoisse, Éden observa les deux silhouettes floues penchées sur elle.

- Cau..Cau, Cauchemar... C'était un cauchemar... Murmura-t-elle.

A la seconde où Thranduil sentit qu'elle s'éveillait,il se redressa avec la même vitesse avec laquelle il s'était penché sur elle.

- Si ces lieux n'existaient que dans les songes de nombreuses vies auraient été épargnées, elleth. Dorénavant je serai la personne qui posera les questions et vous répondrez, est-ce clair ? argua le futur roi d'une voix dominatrice.

Éden se redressa et se massa les tempes, le regard fixe, ses yeux écarquillés, sespupilles dilatées par l'angoisse. Une peur qui l'a prenait par les tripes et qui lui donnait envie de vomir . La terreur qui prend quand on perd tout reperds. Alors elle ne se réveillait pas à l'hôpital, elle était toujours dans cette même tente avec ces gens...

Pendant quelques secondes la jeune étudiante bugga comme il lui arrivait si souvent les lendemains de cuite. Son regard se baissa,pendant quelques instants. Puis hésitante, elle plongea son regard dans les yeux antarctiques de l'éphèbe blond. Il avait l'air si autoritaire, trop pour un homme si jeune, mais elle n'arrivait pas à lui donner un âge car son regard trahissait une profonde sagesse qui contrastait avec son visage.

Rapidement elle baissa les yeux, n'arrivant plus à le soutenir. Ses yeux ne cessaient de se remplir delarmes et ses lèvres pâles tremblaient.

Si déçue, si perdue. Une larme roula sur sa joue qu'elle balaya d'un geste. Tout ceci n'avait aucun sens ! Les elfes n'existaient pas, pas plus que c'est endroit existait en France. C'est avec pragmatisme que la jeune française abordait le monde depuis toujours. C'est tellement pas de chance, elle était un peu garce elle l'avouait mais elle ne méritaitpas d'être exilée on-ne-sait-où même si c'était avec des gravures de mode. Machinalement, elle caressa le lobe de son oreille dont la longueur n'était plus la même. Un violente migraine lui cognait la tête, c'est avec difficulté qu'elle articula d'une voix enrouée :

- Je répondrai à vos questions. Mais par pitié donnez-moi un quelque chose à avaler, à boire. Je me sens mal. N'importe quoi feral'affaire... Comme un steak par exemple. Demanda timidement l'elleth un faible sourire flottant sur ses lèvres gercées.

Thranduil releva le menton et l'a fusilla du regard puis avec une gracieuse nonchalance propre à son rang il s'assit en face d'elle. Il fit signe un son écuyer en levant sa main gauche. Le soleil qui passait par l'entrée de la tente se refléta sur sa manche verte amande....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • seigneur des anneaux
  • Le seigneur des anneaux
  • Seigneur des anneaux
  • Le seigneurs des anneaux
  • Seigneur des anneaux
  • Seigneur des anneaux
  • Le seigneur des anneaux
  • Le seigneurs des anneaux

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !