Le texte et l'image

Pages: 5 (1092 mots) Publié le: 3 août 2013
L’IMAGE ET LE TEXTE INTRODUCTION


Signes linguistiques
Deux champs sémiotiques distincts {
Signes iconiques



Selon Michel Foucault (à propos des recherches de René Magritte) les images et les mots ne peuvent valoir pour ce qu’ils désignent. L’image ne vaut pas pour le mot, et le mot ne vaut pas pour l’image. Les mots valent seulement pour les mots et lesimages seulement pour les images. Il s’agit là de signes de natures différentes dans des champs d’énoncés spécifiques.

S’il est vrai comme le souligne Michel Butor, que l’on trouve pratiquement à toutes les époques des mots dans la peinture, il n’en reste pas moins que c’est à l’aube du XX° siècle que la relation entre les deux systèmes se noue tous azimuts. Jusque là, la connivence entre letexte et l’image est généralement de rigueur : « Lisez l’histoire et le tableau afin de connaître si chaque chose est appropriée au sujet » écrivait Nicolas Poussin dans sa lettre à Chantelou du 28 avril 1639.
Bien des peintures juxtaposent écriture et image ne serait-ce que par la signature. Il faut s’interroger sur un certain genre de contiguïté, celui de l’échange. Lorsque dans (et par) lapratique picturale, l’iconique et le scriptural, tendant à s’affranchir de leurs rôles consacrés, convergent ou fusionnent.
L’histoire se joue dans le foisonnement des signes écrit parmi les signes peints, dans le chevauchement des disciplines.
Dès lors leur association génère un au-delà de la lecture habituelle du texte ou de l’image. Un décalage entre l’image et le sens premier du mot génère unpropos perceptible où le spectateur se doit de combler les vides. Il faut alors se placer des l’entre-deux, entre le sens du mot et la manière dont il est traité. L’esprit du spectateur peut continuer à expérimenter la forme, le sens et leurs interactions.
Dans la modification de la lecture habituelle du mot ou de l’image, la tension résultant de leur rencontre laisse une place à la projectionpersonnelle, à l’interprétation poétique et sensitive.
Les hybrides visuel-texte génèrent des niveaux de sens auxquels ni le domaine linguistique, ni le domaine visuel ne peuvent accéder seuls.




ÉMERGENCE D’UNE SYNERGIE



Mots intégrés à l’espace pictural : signature de l’artiste, phrases bibliques, noms des donateurs, mots à décrypter dont la mission est de faire dépasser le visible. Ouextérieurs comme les légendes, cartels ou titres qui renforcent, nuances ou modifient complètement le regard et le sens de l’ensemble…


Fin XIX°, début XX°, la science et la technique dévoilent de nouvelles interprétations du monde, créent de nouveaux objets, de nouvelles sensations, de nouvelles images (photographiques, cinématographiques, publicitaires….) L’accès à l’enseignement devientobligatoire diffusant de plus en plus largement la lecture et l’écriture.
L’art se transforme, façonné par ce monde nouveau en même temps qu’il en témoigne ou l’interroge.

L’art du XX° siècle montre une prise de conscience que la chose, le mot qui s’y réfère et l’image de cette même chose, non seulement interagissent de manière divergente mais conserve un degré d’autonomie, ouvrant de nouvellesperspectives à l’œuvre.
Si chez René Magritte il est question des mots pour ce qu’ils signifient dans leur rapport aux images pour ce qu’elles représentent, chez Marcel Duchamp il est question des mots pour ce qu’ils désignent dans leur rapport aux objets pour ce qu’ils sont et pour ce à quoi ils servent.
On comprend intuitivement que l’incroyable champ des possibles et la complexité desinteractions seront un ferment puissant pour les arts des débuts de la modernité jusqu’à nos jours.

Une grande partie de cette évolution doit son développement aux mouvements dadaïste, futuriste et constructiviste, qui font écho à une époque de découvertes scientifiques et technologiques, de transformation des pratiques industrielles et commerciales. Les artistes et les graphistes élaborent de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Resume du texte "rhetorique de l'image"
  • L'image permet-elle de mieux véhiculer un message que le texte ?
  • Lecture du texte et de l'image. « Un secret » de Philippe Grimbert.
  • L'image
  • L'image
  • L'image
  • L'image
  • L'image

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !