Le texte théâtral est t'il suffisant en lui même pour monter un spectacle ?

782 mots 4 pages
Le théâtre est particulier dans les genre littéraires puisque c'est une forme de spectacle vivant puisqu'il est destiné à être joué ce qui diffère des autres genre littéraires. Mais on peut donc ce demander si le texte théâtral est suffisant en lui-même pour monter un spectacle. Dans un premier temps nous verrons que le texte apporte les bases de la mise en scène mais nous verrons dans un second temps que le metteur en scène est également important pour son interprétation du texte.

Le texte théâtral contient les bases de la mise en scène, des indications pour la représentation qui sont insérée dans le dialogue. La grande majorité de ces indications scénique sont données par les didascalies. Tout d'abord, les didascalies internes, celles qui sont présentes dans le texte, donnent de indications importantes sur ce que font les personnages au moment où le dialogue ce passe. C'est ainsi qu'on peut le voir dans le texte de Beckett, En attendant Godot où Pozzo « tire sur la corde » et où « Lucky avance, ce penche, Pozzo lui arrache le fouet de la bouche, Lucky recule ». Ces didascalies permettent également d'en savoir plus sur l'attitude des personnages comme « riant », « nonchalamment » ou encore « impatiente » dans le texte de Marivaux, L’Île des esclaves. Il existe également les didascalies externes qui ne sont pas présentes dans le texte mais qui servent à montrer le décor comme « Le théâtre représente une chambre à demi démeublée » et à décrire les costumes comme « Figaro avec une toise » dans Le Mariage de Figaro de Beaumarchais.
Cependant, dans Dom Juan de Molière, les didascalies sont très peu présentes et ne donnent donc que très peu présentes et ne donnent pas d'indication sur les décors ou sur le lieu.
Le texte en lui même montre aussi le ton que doit prendre le dialogue avec les signes de ponctuations tels que les points d'exclamations ou les points de suspensions. En effet les points d'exclamations peuvent être traduit comme de l'étonnement et les

en relation

  • Une étude non-conformiste de cyrano de bergerac
    11303 mots | 46 pages
  • Coucou
    56077 mots | 225 pages
  • Suprise
    27497 mots | 110 pages
  • cléopatre captive de Etienne Jodelle
    150729 mots | 603 pages
  • DOCUMENT DE SYNTHESE 120831
    50117 mots | 201 pages
  • Orthographe et grammaire
    164127 mots | 657 pages
  • Droit administratif
    30770 mots | 124 pages
  • Droit administratif
    37164 mots | 149 pages
  • Driss chraibi
    83212 mots | 333 pages
  • le passé simple - driss chraibi
    77636 mots | 311 pages