Le vraisemblable est-il condamnable

Pages: 9 (2093 mots) Publié le: 10 octobre 2012
Introduction :
 
            Le vraisemblable est ce qui se rapproche du vrai mais qui ne l’est pas. En ce sens, il est l’autre et à la fois le même. Il ressemble au vrai mais ne l’est pas. Il est une image de ce dernier. Dès lors il est à la fois mais ne se présente pas comme tel. Il est une illusion et peu conduire à l’erreur et peut être l’effet de l’imagination. Le vraisemblable est doncune imitation du vrai, c’est-à-dire qu’il est mimesis. Mais quelle est cette valeur ? La vraisemblance si elle est présente d’esthétique et l’art et possède une valeur intrinsèque (1ère partie), il n’en reste pas moins que scientifiquement le vraisemblable n’a pas d’assise ontologique ni de fécondité cognitive. En ce sens, on pourrait dire justement que la vraisemblance est trompeuse (2nd partie).Mais cela ne semble pas justifier l’adverbe « toujours ». En effet, peut-être que la vraisemblance peut avoir cette nécessité de l’hypothèse voire avoir une véritable valeur vitale ou scientifique (3ème partie).
 
 
I – L’esthétique du vraisemblable
 
a) Le faire vrai est le plus essentiel de la conception théâtrale, et c’est bien en ce sens que l’on peut voir la nécessité de l’étude de lanature et de développer une esthétique du vraisemblable. Cette nécessité vient de la possibilité pour le spectateur de développer ce que l’on appelle la catharsis. Le spectateur doit se mettre à la place du héros et c’est notamment ce que l’on peut voir avec la tragédie. Le principe même à l’œuvre peut se comprend et se trouver déjà dans la « Catharsis » telle que Aristote la définissait dans laPoétique. L’illusion est l’attitude du spectateur quand l’œuvre d’art est réussi, il est dans un état, comme si c'était vrai. Il n’y a plus de distinction claire entre l’univers de la diégèse et l’univers réel. La vraisemblance produit un oubli provisoire, pour faire corps par l’imagination avec la diégèse. Cette attitude suppose la mimesis comme technique dominante de l’art.
b) Chez Aristote dans laPoétique, la mimésis est la représentation d’une fiction telle qu’elle serait si elle était réelle. Elle fait donc appel à la nature et au réel. Dans le théâtre l’identification, et donc le fait de se mettre à la place des personnages, le jeu de l’illusion est nécessaire pour permettre la catharsis. Il faut qu’il y ait illusion pour que les spectateurs puissent ressentir les passions. La mimesisserait la raison du plaisir artistique. Poétique chapitre 4. La catharsis dispense l’homme de vivre les passions sur la scène réelle. L’illusion produit le plaisir. La catharsis permet une décharge émotionnelle du spectateur comme s’il faisait exactement l’action.
c) Et cette notion de vraisemblance est si importante justement en esthétique pour l’art qu’il faut bien voir chez Diderot dans leParadoxe du comédien, que l’effet et le bon comédien n’est pas celui qui est vrai mais bien celui qui est vraisemblable c’est-à-dire celui qui feint le sentiment afin de le rendre le mieux et de garder le contrôle de son auditoire. L’étude de la nature doit donc précéder l’ensemble de tout art en tant que l’étude du vrai doit précéder l’art comme artifice dans la mesure où il est le dépassement duvrai par l’image de ce vrai, c’est-à-dire celui qui est mesuré et dominé par l’homme.
 
Transition :
Ainsi le vraisemblable n’est pas condamnable dans la mesure où il est la manifestation du génie artistique de l’homme. Il permet de développer une œuvre morale. Mais que dire de cette vraisemblance du point de vue épistémique ?
 
 
II – La condamnation des images
 
a) Comme Platon le développeau livre III de la République : l’art est illusion et mensonger. Cette considération de l’art repose sur une acception mimétique de l’art : il aurait pour but d’imiter la nature et c’est en ce sens qu’il est reproduction sensible de la réalité. Toute œuvre est fantomatique en tant qu’elle n’est que l’apparence trompeuse de la réalité. Et c’est bien ce que l’on peut voir avec l’exemple de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • 2Sc partie: le vraisemblable est-il toujours condamnable ?
  • Au nom de quoi le plaisir serait-il condamnable?
  • En quoi le plaisir est-il condamnable?
  • Au nom de quoi le plaisir est il condamnable ?
  • Le mensonge est-il toujours condamnable
  • don juan est-il un héros condamnable ou admirable ?
  • Les contes de perrault : le plaisir de confronter le merveilleux au vraisemblable
  • costume historique vraisemblable ou costume moins marqué historiquement ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !